Catégorie : POLLUTION, SANTE PUBLIQUE, …

Pollution : l’inaction climatique se voit

La France n’agit pas à rebours des discours de Macron et son[…] : en 2022, les émissions de gaz à effet de serre n’ont quasiment pas été réduites…




GCO : toujours plus de bouchons et de pollution !

Les conditions climatiques ne sont pas en cause. La saturation de l’axe depuis d’Ittenheim a été constaté à de nombreuses reprises, notamment en avril et juin dernier…




Loi de Finance 2023 : orienter le budget transport vers la mobilité

À l’heure des choix budgétaires qui vont occuper nos parlementaires à partir d’octobre, au regarde de la multicrise, il serait opportun d’orienter les budgets transports vers les mobilités.




Le transport représente 28% de l’empreinte carbone de la France

Le transport représente 28 % de l’empreinte carbone de la France. C’est intéressant de le savoir, mais attention à la fausse bonne solution du zéro carbone.




60% des Français prêts à rouler moins vite !

60% des Français sont prêts à rouler à 110 km/h pour économiser du carburant, selon un sondage Ifop pour l’association Agir Pour l’Environnement. Mais l’intérêt écologique dans tout ça, est-il vraiment compris ?


Étiquettes:


GCO NON MERCI fait le point

Le collectif GCO NON MERCI présente les résultats de ses premiers comptages de trafic et fait le point sur le volet juridique…




Pollution : « ATMO s’attend en revanche à une montée des émissions de NO x le long de la nouvelle autoroute A355 (GCO) »

Enjeu majeur de santé publique, la pollution générée par le trafic routier n’est pas égale sur le territoire alsacien. Elle suit les principaux axes…




Détourner le transit des camions à Strasbourg : l’impossible mission !

L’entrée en service d’ici à début 2022 de la future autoroute à péage A355 de Vinci, doit s’accompagner d’une réglementation devant interdire le trafic de transit des camions sur la M35 (anciennement A35) traversant l’agglomération strasbourgeoise.




GCO : une pollution induite des déchets que l’on parle peu

Le contournement Ouest de Strasbourg va générer une pollution induite due aux déchets laissés par l’incivilité des gens… Une pollution qui aurait pu être évitée !




L’heure des choix…

Nous avons peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre. Ailleurs, trop de projets sont encore à l’étude ou en phase de décisions, sans que les mesures en matière d’écologie entreprises par le gouvernement d’Emmanuel Macron, ne les remettent en question.