Catégorie : POLLUTION, SANTE PUBLIQUE, …

Pollution : « ATMO s’attend en revanche à une montée des émissions de NO x le long de la nouvelle autoroute A355 (GCO) »

Enjeu majeur de santé publique, la pollution générée par le trafic routier n’est pas égale sur le territoire alsacien. Elle suit les principaux axes…




Détourner le transit des camions à Strasbourg : l’impossible mission !

L’entrée en service d’ici à début 2022 de la future autoroute à péage A355 de Vinci, doit s’accompagner d’une réglementation devant interdire le trafic de transit des camions sur la M35 (anciennement A35) traversant l’agglomération strasbourgeoise.




GCO : une pollution induite des déchets que l’on parle peu

Le contournement Ouest de Strasbourg va générer une pollution induite due aux déchets laissés par l’incivilité des gens… Une pollution qui aurait pu être évitée !




L’heure des choix…

Nous avons peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre. Ailleurs, trop de projets sont encore à l’étude ou en phase de décisions, sans que les mesures en matière d’écologie entreprises par le gouvernement d’Emmanuel Macron, ne les remettent en question.




GCO : Un chantier destructeur !

Quoi qu’entreprend ou entreprendra Vinci sur son autoroute à péage à l’Ouest de Strasbourg, l’entreprise ne pourra jamais compenser ce qu’elle a détruit avec la bienveillance de l’État, ni rendre son réseau écologiquement compatible.




L’Ecotaxe seule ne règle pas la problématique du trafic camions

Le retour probable de l’écotaxe fait oublier qu’au-delà de la question de taxer les camions, la problématique du trafic camions reste entière.




Loi climat : les aménageurs ont encore de beaux jours devant eux !

Les aménageurs du territoire ont encore de beaux jours devant eux au détriment des terres agricoles et d’espaces naturels par manque de courage politique.




Pollution industrielle de l’air à Strasbourg

La pollution de l’air due au trafic routier est une chose, mais elle n’est pas la seule sur Strasbourg. Il y a également la pollution industrielle. Dans un communiqué, des associations demandent à ce qu’un « effort soit demandé aux autres pollueurs en commençant par le secteur industriel. »




Pollution de l’air : la France renvoyée à nouveau devant la justice européenne

Déjà condamnée par la justice européenne, la France va une nouvelle fois être renvoyée devant la Cour de justice de l’UE pour la pollution de l’air liée au dioxyde d’azote (NO2)




En France, la pollution de l’air coûterait 736 euros par habitant et par an.

En France, le coût moyen par habitant et par an de la pollution de l’air serait de 736 euros. Il est de 833 euros en Alsace. L’inaction climatique et sociale du gouvernement a des conséquences concrètes qui ne sont pas uniquement un coût pour la santé, mais les répercussions sont également économiques.