Catégorie : NATURE, BIODIVERSITE, …

GCO : Artificialisation des sols vs Remembrement, l’agriculture intensive grande gagnante !

« Avec le GCO, 128 agriculteurs ont perdu des terres agricoles. Les pertes seront réparties entre 500 exploitants dans le cadre d’un réaménagement de parcelles. »




Quand l’autoroute fait pousser des arbres : la bonne blague !

Avec l’ouverture du GCO, le 17 décembre dernier, Vinci tente de verdir son image en mettant en avant tous les travaux mis en oeuvre et ceux à venir pour répondre aux enjeux écologiques « tendance » d’une nouvelle génération d’autoroutes basse carbone…




GCO : ils appellent ça une compensation !!

Une publication des DNA Wissembourg évoque une plantation à Hatten, au lieu-dit « Badloch » de 7 000 arbustes sur une ancienne prairie de 4,5 ha en compensation du déboisement réalisé pour la construction du GCO… euh, une pseudo-compensation :




GCO : le cynisme de Vinci n’a pas de limite

Un cimetière de souches d’arbres alignés, destiné probablement à la biodiversité locale qui a disparu a fait son apparition du côté de Kolbsheim. Le cynisme de Vinci n’a pas de limite…




Entre Reichstett et Hoerdt : encore du bétonnage en projet !

Encore de l’accaparement de terres et d’espaces naturels en projet dans le Bas-Rhin. Le Parc du Ried est un projet qui menace 40ha de terres agricoles et un espace boisé sur la commune de Hoerdt. Un collectif veut s’y opposer.




Strasbourg : une trame verte et bleue continue en zone urbaine

Alsace Nature mène un projet de renaturation de la couronne de Strasbourg avec la mise en place de trames vertes et bleues. Un projet vertueux au regard de l’urbanisation accentuée notamment aussi avec la construction du GCO.




« Grands projets et démocratie : un guide pour l’action » financé par Vinci !

Vinci finance une agence qui met son expertise au service de l’aménagement du territoire. En réalité, cette expertise sert les intérêts de l’entreprise et sa vision économique, tout en mettant en avant des initiatives en matière d’écologie. L’objectif reste le profit. Le bémol : la manière pour y parvenir !




L’heure des choix…

Nous avons peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre. Ailleurs, trop de projets sont encore à l’étude ou en phase de décisions, sans que les mesures en matière d’écologie entreprises par le gouvernement d’Emmanuel Macron, ne les remettent en question.




GCO : Un chantier destructeur !

Quoi qu’entreprend ou entreprendra Vinci sur son autoroute à péage à l’Ouest de Strasbourg, l’entreprise ne pourra jamais compenser ce qu’elle a détruit avec la bienveillance de l’État, ni rendre son réseau écologiquement compatible.




Artificialisation des sols : une loi climat en échec !

La loi Climat aurait dû être prometteuse. Il n’en sera rien. Les aménageurs du territoire ont encore de beaux jours devant eux au détriment des terres agricoles et espaces naturels, par manque de courage politique.