La baisse de la pollution atmosphérique constaté partout sur la planète, en conséquence heureuse du ralentissement de l’activité humaine liée au confinement, est un leurre