Catégorie : SOLIDARITE ENTRE LUTTES

Le transport représente 28% de l’empreinte carbone de la France

Le transport représente 28 % de l’empreinte carbone de la France. C’est intéressant de le savoir, mais attention à la fausse bonne solution du zéro carbone.




« Macron veut du bitume, quoi qu’il en route »

Partout en France, de grands projets routiers fleurissent à coups de milliards, faisant souvent hurler riverains et élus locaux…




Evaluation environnementale : l’Etat français une nouvelle fois rappelé à l’ordre

L’Etat français est une nouvelle fois rappelé à l’ordre par la Commission européenne sur l’objectivité des autorités intervenantes concernant l’évaluation environnementale des projets.




L’idiocratie Française doit cesser !

Construire des routes, des autoroutes, 2 voies, 2×2 voies, 2×3 voies… quand est-ce qu’ils s’arrêtent ? L’idiocratie Française du tout-voiture doit cesser… mais pas que ! Avec La Déroute des Routes, nous comptons remettre de la logique dans les projets routiers. Aujourd’hui, cette logique sert les intérêts de quelques-uns au service des lobbies et ce…



Mettons les routes en déroute !

[VIDEO] Avec la coalition La Déroute Des Routes, ce sont une trentaine d’organisations dont GCO NON MERCI qui formalisent leur convergence et réclament un moratoire…
[INTERPELLEZ VOS ELU·E·S]




Pour un moratoire sur les projets routiers destructeurs

Pour un moratoire sur les projets routiers destructeurs – Appel de la coalition La Déroute des Routes




Les luttes contre un projet routier en France s’organisent

GCO NON MERCI est cosignataire aux côtés de 25 autres organisations, d’une tribune dont l’objectif est de fédérer les différentes zones en lutte sur le territoire français contre un projet routier.



Le projet de zone d’activités a Hoerdt : c’est toujours non !

Hatten, Hangenbieten, Ittenheim… la liste des projets de zones d’activités s’allongent dans le Bas-Rhin. S’ajoute le projet sur l’ancien hôpital phychatrique de Hoerdt que dénonce l’association Basse-Zorn Vivant.



À un mois de l’élection présidentielle, les mobilisations “Look Up” imposent le climat dans la campagne

Samedi 12 mars, 600 personnes se sont rassemblées à Strasbourg et dans plus de 130 territoires en France pour réclamer plus de justice climatique et sociale. A un mois du premier tour de la présidentielle, cette mobilisation vient rappeler aux candidats qu’ils ne peuvent plus ignorer l’urgence climatique et qu’il est temps d’agir radicalement…




Projets autoroutiers : Ça commence à faire beaucoup d’argent !

Imposer le GCO en 2018 était finalement le prémices d’une politique foncièrement à l’opposer des annonces gouvernementales en matière de mobilités et de protections de la biodiversité.


Étiquettes: