Étiquette : artificialisation des sols

Artificialisation des sols et bétonisation : quel bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron ?

Nous en savons quelque chose avec le GCO, imposé en 2018. En 2022, malgré une lenteur juridique, la justice administrative n’a pas dit son dernier mot…




GCO : Artificialisation des sols vs Remembrement, l’agriculture intensive grande gagnante !

« Avec le GCO, 128 agriculteurs ont perdu des terres agricoles. Les pertes seront réparties entre 500 exploitants dans le cadre d’un réaménagement de parcelles. »




Entre Reichstett et Hoerdt : encore du bétonnage en projet !

Encore de l’accaparement de terres et d’espaces naturels en projet dans le Bas-Rhin. Le Parc du Ried est un projet qui menace 40ha de terres agricoles et un espace boisé sur la commune de Hoerdt. Un collectif veut s’y opposer.




Accaparement d’espaces naturels à Plobsheim : c’est non ! – Aide à l’enquête publique

Encore de l’accaparement de terres en plaine Alsace qui menace un espace « protégé » à Plobsheim. Nous vous proposons quelques pistes d’aide pour s’opposer au projet et répondre à l’enquête publique en cours jusqu’au 30 avril…




Hatten : des terres agricoles menacées par un projet de zone d’activité

Fin mars nous relayons la pétition du collectif Hatten Demain engagé contre un projet de zone d’activités de 54 ha qui menace 6 paysan.nes. Dans un article du 9 avril, France 3 Alsace leur donne la parole.




Accaparement d’espaces naturels à Plobsheim : enquête publique jusqu’au 30 avril.

Enquête publique jusqu’au 30 avril à Plobsheim sur le projet d’implantation du siège social de Mark International France et une filiale multimédia. 2,9 ha d’espaces agricoles et naturels menacés.




STOP au bétonnage ​ des terres agricoles à HATTEN !

Un projet de 54ha menace la pérennité de six exploitations à Hatten (Alsace du Nord). Aidons le collectif Hatten Demain et signons cette pétition !




Artificialisation des sols : une loi climat en échec !

La loi Climat aurait dû être prometteuse. Il n’en sera rien. Les aménageurs du territoire ont encore de beaux jours devant eux au détriment des terres agricoles et espaces naturels, par manque de courage politique.




Artificialisation des sols : Vinci a encore frappé !

L’urgence climatique oblige à agir aujourd’hui, pas demain… Sauf qu’il n’y a aucun courage politique à suspendre l’un ou l’autre projet en cours, ni même les remettre en cause dans l’utilité / destruction qu’ils génèrent. Vinci a encore frappé…




Bas-Rhin : les zones humides en danger

Artificialisation des sols, en 2020, 11,1% de la superficie du Bas-Rhin était artificialisée[…]. A Strasbourg, ce pourcentage passe à 46,9% de son territoire, selon l’analyse de l’INSEE des données de 2018.