Une publication des DNA Wissembourg évoque une plantation à Hatten, au lieu-dit « Badloch » de 7 000 arbustes sur une ancienne prairie de 4,5 ha en compensation du déboisement réalisé pour la construction du GCO… euh, une pseudo-compensation :