GCO : un coût de péage plus élevé à prévoir

Un article des DNA du samedi 10 avril 2021, confirme l’ouverture de la future A355 de contournement Ouest de Strasbourg (GCO) d’ici à début 2022. La bonne surprise (ironie) pour les futurs utilisateurs de l’autoroute de Vinci est le coût du péage qui sera très probablement supérieur aux tarifs annoncés dans le cahier des charges figurant au contrat de concession.

“[…] à la traditionnelle question sur le calendrier et la date de mise en service, le directeur de Socos –le groupement mis sur pied par le concessionnaire Arcos (Groupe Vinci) pour la réalisation de l’autoroute– répond que rien n’est encore arrêté mais « nous disons fin février 2022. Plus vite, je le souhaite. Avant Noël pourrait être un objectif, j’aimerais bien, mais c’est un objectif ambitieux ».”

DNA 10 avril 2021 (ed.abonnés) – Extrait – “[…] Le chantier de la future A355 va désormais connaître une décrue du nombre de personnes employées aux tâches de génie civil, au profit des métiers en lien avec la route, la signalisation, les plantations d’arbres, la pose des clôtures. Le concessionnaire se projette déjà dans la phase d’exploitation, avec le recrutement des équipes du centre d’exploitation, à Ittenheim. Un travail de communication est aussi en préparation avec la réalisation de vidéos qui serviront à expliquer le fonctionnement des échangeurs. Un poste est en outre mobilisé depuis peu pour la préparation des négociations avec l’État sur le montant des péages. Des chiffres en valeur 2015 (à réactualiser) sont présents dans le contrat de concession mais les valeurs définitives ne devraient pas être arrêtées avant septembre prochain.”

VINCI ne connait pas la crise…

En temps de crise, une chose est certaine dans le royaume des multinationales : l’intérêt général n’a d’intérêt que si le profit qu’elles en tirent les sert d’abord. Pour preuve, l’année 2020, plombée par la crise sanitaire de la Covid-19, permet à Vinci de maintenir un niveau financier confortable avec des résultats 2020 “nettement supérieurs aux attentes des analystes, en particulier sa génération de trésorerie[…] Le marché apprécie surtout les bonnes surprises sur la génération de cash et sur le dividende. Vinci a dégagé un flux de trésorerie libre de 3,99 milliards d’euros, proche de son record de 4,2 milliards en 2019”, peut-on lire dans Les Echos investir, en février 2021.

Que savions-nous des tarifs du péage ?

Dans un « BON A SAVOIR » paru en 2017 – « Savez-vous que le GCO sera à péage ? !! » – nous abordions le coût du péage des 24 km du GCO, selon les informations connues à l’époque :

Tarif TTC NORD SUD / SUD NORD
valeur au 26 juin 2015
période forte
(7h 9h / 16h 19h)
période creuse
(9h 16h / 19h 7h)
véhicules légers5,68€2,88€
véhicules intermédiaires (- de 3,5t)8,42€4.30€
véhicules à 2 essieux (+ de 3,5t)15,48€9,20€
véhicules à 3 essieux (poids lourd, …)17,57€10,45€
deux roues3,38€1,72€

Gare de péage unique à Ittenheim – Rue89 Strasbourg

A l’ouverture du GCO, ces tarifs seront revus à la hausse. Vinci a besoin de rentabiliser au plus vite son investissement et compte notamment sur le trafic poids lourds pour l’y aider. Rappelons que l’objectif du contournement n’a pas pour vocation de désengorger l’A35 traversant l’agglomération strasbourgeoise (1), contredisant la propagande de la CCI Alsace.

(1) “Délester l’A35 et donc ses embouteillages n’est qu’une conséquence secondaire, un problème que le GCO ne suffira pas à régler par lui-même. Les porteurs du projet l’ont d’ailleurs expliqué ces dernières années. Le préfet Jean-Luc Marx a rappelé que le GCO « ne règle pas la question du trafic pendulaire » lors de la publication des arrêtés pour les travaux. […]” – extrait de l’article « Sept questions pour tout comprendre sur le GCO » de Rue89 Strasbourg paru en octobre 2018.