[BON A SAVOIR] L’axe Saverne – Strasbourg menacé par le GCO

Les automobilistes empruntant en semaine la nationale 4 (ou RD1004) sur l’axe Saverne – Strasbourg, ne mesurent pas la menace qui pèse sur leur quotidien futur si le projet de contournement Ouest de Strasbourg venait à voir le jour.

Selon les études (rapport TDK – CGEDD), la nouvelle infrastructure autoroutière à péage devrait déverser un flux supplémentaire de 14 000 véhicules/jour sur la RD1004 avant l’entrée sur l’autoroute A351 qui mène à Strasbourg depuis l’échangeur situé sur le barreau de péage d’Ittenheim.

echangeur ittenheim - D1004 / A351

En janvier 2017, dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, Michèle Eschlimann, maire de Wasselonne, s’interrogeait des risques du GCO sur le trafic routier dans sa commune et tout le territoire ouest. Elle disait : « je suis persuadée que Wasselonne et tout notre territoire ouest va souffrir de ce projet. On parle de 10 000 véhicules/jour qui emprunteraient la sortie à la hauteur d’Ittenheim et qui se rajouteraient à notre flux de 25 000 véhicules. Aucune étude d’impact n’a été réalisée à ce jour sur cette circulation allant et venant vers notre territoire. »

Madame la maire a bien raison. Pour autant, depuis l’année dernière, aucune voix n’est venue réclamer cette étude d’impact. Le Département comme la Région soutiennent le projet de contournement et n’ont aucun intérêt à ce qu’une étude soit réalisée.

⚠ 25 000 + 14 000 =
+/- 40 000 véhicules/jour en semaine

SATURATION ++ en AMONT d’Ittenheim garantie !

Les habitants des secteurs à l’Ouest, sur l’axe Saverne – Strasbourg qui empruntent la RN4 (D1004), puis l’autoroute A351 en direction de l’Eurométropole en semaine, doivent prendre conscience que leur quotidien va se détériorer s’ils laissent le GCO se faire. Avec 40 000 véhicules/jour sur un axe déjà saturé avec 25 000 véhicules, il est incontestable que les ralentissements et bouchons vont empirer.

Pour autant, il n’est pas trop tard.
Nous les invitons à nous rejoindre, car ensemble, nous serons plus forts !

CONTACTEZ-NOUSUne question à poser, écrivez-nous !