20180124_art-rassemblement-prefecture-strasbourg

« J’peux pas, j’ai préfecture ! » Contre le déni et pour notre avenir…

L’actualité récente dans le dossier du projet de contournement Ouest de Strasbourg : prorogation de la DUP jusqu’en 2026, feu vert politique à Vinci associé à des prises de parole dont celle du préfet, les méthodes de Vinci pour faire taire l’opposition (cf. proposition de protocole d’accord avec la commune de Vendenheim), sont autant de raisons à légitimer notre colère. La violence n’est pas de notre côté.

Nous ne nous battons pas à arme égale. D’un côté, il y a la puissance de l’Etat et de l’autre, la puissance de Vinci, l’entreprise aux multiples casseroles qui sait jouer avec ses millions d’euros pour arriver à ses fins. Pour autant, nous ne baissons pas les bras. Nous restons dé-terre-minés et continuons à agir sur le plan juridique, mais également sur le terrain.

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peuvent changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé. »

Nous souhaitons vous interpeller sur l’attitude de l’Etat à donner son feu vert politique à Vinci pour la réalisation du contournement ouest de Strasbourg (GCO), tout en ignorant 🔽

  1. le deuxième avis négatif du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), bloqué durant un mois et rendu publique mercredi 24 janvier 2018, soit un jour après l’annonce gouvernementale de proroger la Demande d’utilité publique (DUP) de 8 ans ;
  2. les décisions à venir sur les recours judiciaires en cours ;
  3. les résultats de l’enquête publique dans le cadre de la loi sur l’eau dont les dates ne sont pas encore connues.
  4. l’avis de la Haute Autorité Environnementales, instance créée par l’Etat pour être consultée sur les grands projets d’aménagement.

Toutes ces ignorances constituent pour nous un déni de démocratie dans un projet dont la pertinence sur son utilité n’est pas avérée.

Le GCO n’est ni LA solution (certains élus favorables au projet l’admettent), ni UNE solution. Le désengorgement de Strasbourg, argument utilisé pour vendre le projet, est un mensonge. Le but du contournement est de favoriser le flux des marchandises dans un axe nord/sud et ainsi, transformer l’Alsace en couloir à camions et où seul Vinci en tirerait un bénéfice. Vinci qui use de son pouvoir pour influer en sa faveur.

Nous souhaitons vous interpeller sur les méthodes d’Arcos/Vinci pour arriver à ses fins 🔽

  1. pressions et mensonges sur les propriétaires de parcelles concernées par les travaux ;
  2. contournement de ses obligations en matière de protection de la nature (cf, forage en zone “hamster” en septembre 2016 sans autorisation, non-respect des mesures préfectorales, …)
  3. protocole d’accord avec la commune de Vendenheim proposé au maire pour faire taire l’opposition. Méthode mise à jour en début d’année 2018, que nous avons dénoncé ici et révélé dans la presse par un article dans le magazine Marianne.

occupe ta place préfectorale

TOUS LES MERCREDI DEVANT LA PRÉFECTURE A STRASBOURG

A l’appel d’habitant.e.s de la ZAD et militant.e.s du mouvement anti-GCO, nous invitons villageois, paysans et élus impactés ou non, militants du collectif et toutes celles et tous ceux qui n’acceptent pas le déni de démocratie et qui sont d’accord avec nous, à nous rassembler tous les mercredi devant la préfecture* à Strasbourg de 17h à 19h dans un esprit non-violent, pacifiste, mais déterminés : chacun amène de quoi partager un moment convivial. A vos panneaux, banderoles et tout ce qui peut nous faire voir et passer des messages. Soyez imaginatif.

EVENEMENT infos événement à lire ici

*Place de la République à Strasbourg

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone