VINCI tente d’acheter le silence du maire de Vendenheim

Vous trouverez en bas de la page un document qu’ARCOS et SOCOS -on va dire Vinci- souhaitent faire signer à la commune de Vendenheim « en toute confidentialité » semble-t-il – manque de bol, une indiscrétion nous a fait connaitre le document !

On y relèvera notamment que la commune de Vendenheim s’engagerait à :

– Renoncer à toute action contentieuse future à l’encontre des Parties, d’une des Parties
– Se désister de toute action née ou à naître,
– Arrêter toute communication défavorable au projet :

  • a) Interdire tout affichage/slogans défavorables au projet sur le ban communal,
  • b) Interdire toute communication défavorable au projet, que ce soit dans les supports de communication de la Commune, le site Internet, la presse ou tout autre support,
  • c) Faire retirer la cabane anti-GCO, située à proximité directe de la RD264, retirer toute autre installation visant à nuire au bon déroulement de l’opération et interdire ce type d’installation pour l’avenir,
  • d) Contribuer à une communication positive, notamment à travers le présent accord pour parvenir à une adhésion optimale au projet sur le ban de la Commune.
  • (…)

le reste étant à lire en pièce jointe, points e, f, g, h, i, j, k et l…

En contre-partie :

1. Des mesures compensatoires pour compenser… ce qui va être détruit ou dégradé…

2. Des mesures au profit du « lotissement du Matterberg » (Nord),

  • Alors même qu’à l’Est, c’est un viaduc de 16m de haut qui viendra impacter les riverains.
  • Alors même que compte tenu des vents dominants Ouest, c’est tout le village qui sera impacté par le bruit (rappelons que le GCO enjambe la route de Berstett, et reste à fleur de terrain au Nord-Ouest du village : un magnifique entonnoir à bruit), C’est tout le flan sud du GCO, de l’échangeur jusqu’à la vallée de Berstett, qu’il faudrait munir de panneaux anti-bruit pour limiter les dégats sonores.
  • Sans parler de la pollution des camions “dont le trafic va augmenter” sous ces mêmes vents dominants, pour tout le village,
  • Sans parler de tous les autres villages qui seront impactés par le GCO sur le reste du parcours,
  • Sans parler de tous les automobilistes de l’A35 qui, après le GCO, se retrouveront dans la stricte même situation qu’aujourd’hui, alors même que des solutions existent pour limiter le trafic aux heures de pointe,
  • Sans parler de etc, etc, etc…
Qui peut aujourd’hui être encore assez naïf pour croire au respect de la parole de “Vinci” une fois que le GCO aura été acté ? Que seront devenus ARCOS et SOCOS après la réalisation du projet ? Combien d’exemples d’accords de ce type non respectés ? !!!

  • – Osons espérer que l’objectif du Maire de Vendenheim (résident du lotissement du Matterberg) en présentant ce protocole aux conseillers municipaux, n’est pas d’en faire voter la signature au prochain conseil municipal, mais juste d’en dénoncer l’absurdité !
  • – Osons espérer que le Maire ne se contentera pas d’en faire retirer quelques mentions marginales et ainsi prétendre avoir réussi à infléchir la position indécente de ARCOS/SOCOS !
  • – Osons espérer qu’il refusera purement et simplement cet accord !
  • – Osons espérer que les Maires des autres communes auront une attitude digne et responsable si une proposition similaire venait à leur être présentée par “Vinci” !
  • – Osons espérer que les conseillers municipaux de Vendenheim auront la décence, dans ce combat global, de rester solidaires vis-à-vis des autres villages impactés par le GCO, si un vote venait à leur être proposé !
En tous cas, si VINCI s’autorise à proposer de tels accords, c’est la preuve d’une fébrilité certaine.

La légitimité du combat anti-GCO ne peut être que renforcée.

Étiquettes: