[REVUE DE PRESSE] ITTENHEIM : le maire refuse de revenir sur ce qui a été négocié avec ARCOS/VINCI

Alain Grosskost, maire d’Ittenheim, a été interpelé par les élus d’opposition lors du conseil municipale qui s’est déroulé lundi 31 octobre 2016 au sujet de la position de la commune sur le GCO. Pour lui, il n’est pas question de revenir sur ce que l’ancienne mandature a négocié avec ARCOS.
Extrait – " Une conseillère a demandé quelle était la position du conseil sur le GCO (Grand contournement ouest) et a sollicité l’organisation d’une réunion publique pour informer les habitants de l’avancement du projet. Le maire a rappelé que l’ancienne mandature avait fait le choix de négocier ce qui était négociable avec le futur concessionnaire du GCO et que cela avait engendré un certain nombre d’avancées, comme l’éloignement du GCO des premières habitations de la commune, ou peut-être demain la traversée à vélo de la RD 1004 en toute sécurité par un tunnel. Le maire se voit mal aujourd’hui « revenir sur cette décision ». Il s’est engagé à organiser une réunion publique, mais uniquement quand aura eu lieu la réunion avec la société SOCOS qui est en charge du projet GCO. "
DNA • Edition de Strasbourg Campagne
secteur de Truchtersheim / 02/11/2016 – voir l’article (édition abonnée)
Rappelons que c’est au niveau d’Ittenheim que devrait avoir l’échangeur central du contour- nement avec un imposant péage. Les bruits de couloir, évoque la possible création d’une zone d’activités sur le secteur ce qui entraînerait l’accaparement de terres supplémentaires si le GCO venait à voir le jour, auxquels il faudrait ajouter de possibles travaux complémentaires à ceux déjà prévus dans le cadre du projet TSPO sur la RN4 avant l’A351 (entre Ittenheim et Strasbourg), conséquence directe du flux supplémentaire de véhicules qu’engendrait le GCO.
Bien entendu, les protagonistes favorables au projet minimiseront l’impact et les risques de voir des terres supplémentaires être accaparées par des projets annexes dont les contours ne sont pas encore connus. On vous dira même que nous divaguons.
En attendant, il pèse sur les habitants d’Ittenheim une menace dont beaucoup ignorent les conséquences sur leur qualité de vie future. Et il ne faut pas compter sur l’équipe dirigeante du village pour une remise en question de l’utilité du GCO… “à moins que…”

 

vue du projet d’échangeur et péage au niveau d’Ittenheim – photo 2009