Vinci tente de passer au forcing et se heurte à une résistance citoyenne tenace

Mercredi 20 septembre 2017, quasiment jour pour jour après une première confrontation avec Vinci – 28 septembre 2016 : blocage d’un forage à Kolbsheim – des citoyens, habitants et paysans impactés ou non, des élus et membres associatifs, se sont physiquement opposés au début des déboisements de la forêt de Kolbsheim.

La vigilance des veilleurs d’arbres, les occupants de la ZAD du moulin, ont permis de donner l’alerte rapidement. Arrivée tôt le matin, vers 6h30, les machines ont été stoppées avant tous dégâts grâce à la réactivité des zadistes veilleurs d’arbres qui montent la garde.
La mobilisation citoyenne a été très forte et rapide, ce qui a bloqué Vinci dans son opération de forcing.
La confrontation qui a durée jusqu’en début d’après midi a été pacifique mais déterminée.
En parallèle une manifestation s’est organisée devant la préfecture pour toutes les personnes ne pouvant pas venir sur Kolbsheim.
En parallèle (toujours), les téléphones ont chauffé pour prévenir les instances gouvernementales. En milieu de matinée Dany Karcher informe les manifestants de l’arrêt des travaux préparatoire. Des cris de joie se sont fait entendre, mais personnes n’a bougé. Le délais de validation auprès des autorités locales a été plus long pour aboutir au départ d’une machine sur les trois en milieu d’après-midi, puis des deux autres peut avant 16h.

Nous avons gagné une bataille. Le chemin de la raison pour nous sortir de la logique du GCO reste encore long, mais à la fin, c’est nous qui aurons raison !

Merci à toutes et tous pour votre soutient et votre mobilisation.

Rendez-vous le samedi 30 septembre à 14h
place de Bordeaux à Strasbourg : « Pour un avenir sans GCO »

PARTAGERShare on Facebook58Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone