validation PLU Brumath avec GCO

Le préfet valide la compatibilité du GCO avec le PLU de Brumath. Et après ?

Le collectif GCO NON MERCI prend acte de l’arrêté préfectoral signé par le préfet début janvier, validant la mise en compatibilité du PLU de Brumath avec le GCO. Cette décision fait suite à l’enquête publique réalisée en courant 2017 et dont l’avis du commissaire enquêteur avait été favorable.

Bien entendu, nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce genre de décision qui va permettre à la SANEF d’avancer sur le dossier qui les concerne sur le raccordement de l’A4 au GCO. De rappeler qu’en juillet 2017, le Comité national de la protection de la nature (CNPN) avait également donné un avis négatif sur les mesures environnements jugées insuffisantes et qu’à ce jour, le dossier n’a pas repassé devant le comité. Le repassera-t-il un jour ?

Avec le feu vert politique, donné à Vinci, en sera-t-il de même pour la SANEF ?
A la question, nous connaissons malheureusement déjà la réponse. L’État n’est plus à un renoncement prêt. Quelle crédibilité pouvons-nous lui accorder au regard du décalage entre les propos d’Emmanuel Macron, Président de la République, sur l’environnement et ce que fait réellement la France sur le terrain. La remise du dernier rapport Duron du Conseil d’orientation des infrastructures (COI) en est un parfait exemple. D’ailleurs, le GCO n’y figure pas comme le projet de LGV Lyon Turin ou le canal Europe Seine Nord. Déni ?

En tout état de cause, le collectif GCO NON MERCI reste combatif et fait ce qu’il lui semble juste au service de l’intérêt de TOUS et non celui de Vinci, porté par des élus complices d’un déni de démocratie que nous ne pouvons pas admettre.

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone