Interpelée par la députée Martine Wonner, la préfète du Bas-Rhin lui répond

Circuler, il n’y a rien d’anormal, Vinci dirige et l’Etat s’exécute…

La députée de Strasbourg campagne, Martine Wonner, dont une partie de sa circonscription est impactée par les travaux du Contournement ouest de Strasbourg  — validé contre toute logique environnement en septembre 2018  — a interpelé Josiane Chevalier, la préfète de région et du Bas-Rhin, en août dernier, concernant les prélèvements d’eau sur les chantiers de l’autoroute, ainsi que les fermetures de départementales sans concertation avec les mairies des communes concernées. Des fermetures sans concertation, contrairement à ce que prétend la préfète, à moins que le Département ne lui ait pas dit toute la vérité…

[su_document url= »https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2020/10/Prefete_GCO_wonner-reponse-septembre2020.pdf » width= »400″ height= »1200″]

La réponse de la préfète à madame Wonner ?
Un chef d’œuvre de sophisme technocratique !