Nature et galette des bois

Samedi 6 janvier 2018, les naturalistes en lutte ont emmené une quarantaine de personnes à la découverte de ce que cache la nature autour de la zone d’occupation du Moulin entre Kolbsheim et Ernolsheim-sur-Bruche. Puis, sur la ZAD, une “galette des bois” et une boisson chaude ont été proposées à tous, suivi d’une projection où les naturalistes ont présenté la faune locale entre autre composée d’une dizaine d’espèces. La soirée s’est enfin terminée autour d’une bonne soupe maison et d’une soirée dansante plus intimiste.

Vendredi 12… c’est « Occupe ton rond-point » à Vendenheim et peut-être ailleurs aussi ! – Ils ne lâchent rien !

j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106 photo Nicolas M.

Retrouvez d’autres photos de cette journée ici


j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106_1301
j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106_1302_01_visite-nature_001_photo_nicolas.muller

j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106_1302_05_visite-nature_003_photo_nicolas.muller

j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106_1305

j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO 20180106_185456

j'entends le hibou, le renard et la galette #GCO20180106_183438

 

DNA 09/01/2018 – Samedi après-midi, des « naturalistes en lutte contre le GCO » ont organisé une prospection aux alentours de la Zad de Kolbsheim, à la recherche des espèces qui peuplent le site. Un recensement pour mettre en valeur la biodiversité du lieu.

Extrait – ” Après cette balade, les zadistes ont offert une boisson chaude et quelques « Galettes des Bois » aux participants en guise de goûter. Celles, confectionnées par Claire avec les pommes fournies par des habitants de Kolbsheim, sont particulièrement appréciées. Puis les trois guides ont animé une intéressante projection présentant les espèces de la faune locale, afin de mieux les identifier et découvrir leur mode de vie. Ils expliquent que les espèces sont classées réglementairement en trois grands groupes : les protégées, les chassables et les nuisibles. Dans le premier groupe, ceux directement présents sur le site sont : les rapaces, les chauves-souris (plus d’une dizaine d’espèces) mais aussi des espèces de papillons et d’amphibiens (comme le crapaud vert). Le grand hamster est aussi présent sur le tracé du projet. Pour mieux digérer tous ces apprentissages, une soupe est servie. Puis la soirée s’est achevée autour d’un feu de camp. “