Mercredi, le sort de la zad de Kolbsheim, scellé… ou pas… Nous restons mobilisés !

Belle mobilisation hier lundi devant le tribunal administratif de Strasbourg. Merci pour les copains-copines de la ZAD et merci pour nous-mêmes et pour tous les opposants. Pour rappel : en plus de vouloir mettre hors d’état de nuire la zad du Moulin à Kolbsheim, ARCOS/Vinci demande d’interdire toutes actions futures des opposants pouvant empêcher ou retarder les travaux préparatoires et/ou travaux du GCO.



Les enjeux autour de la décision du tribunal sont de savoir s’il est compétant. Il peut l’être et rejeter le référé d’ARCOS. En tout état de cause, les représentants de Vinci et leurs avocats, ne sont pas ressortis avec le sourire. Rien n’est encore gagné pour eux.
Pour autant, il faut se tenir prêt. Prêt à défendre la zad et prêt à se mobiliser partout pour préserver notre avenir d’un contournement qui sert uniquement les intérêts de quelques personnes, en premier lieux, ceux des actionnaires de Vinci. De rappeler qu’il y a toujours des recours juridiques en cours, notamment celui engagé contre la prorogation de la Déclaration d’utilité publique (DUP). Ils ne sont pas suspensifs, mais la partie n’est pas terminée. Se mobiliser reste pertinent.

Message de José Bové – à lire ici:

[su_quote]Par leurs demandes au juge des référés dans cette procédure, ils ne s’attaquent pas uniquement à une dizaine d’individus occupants pour les expulser, mais aussi à l’ensemble des forces vives militantes que sont les opposants qui empêchent par leurs actions la construction du projet autoroutier de Contournement Ouest de Strasbourg. Ceci est extrêmement grave et inacceptable.
Moi aussi, José Bové, député européen, j’ai été occupant la nuit du 14 au 15 Juin 2017 sur la ZAD du Moulin de Kolbsheim et suis toujours opposant à ce projet inutile et imposé.
C’est pourquoi je déclare, une fois de plus, ma solidarité aux occupants et opposants mis en cause aujourd’hui par référé devant la justice administrative. [/su_quote]

RASSEMBLEMENT DEVANT LA CCI

Mercredi 20 juin, le tribunal rendra sa décision. Quoiqu’il advienne, nous appelons toutes et tous à se rassembler devant la CCI Alsace Eurométropole, place Gutenberg à Strasbourg à partir de 17h. Il est important de rester mobiliser, de se rencontrer, discuter et réfléchir ensemble sur les moyens d’action à mettre en oeuvre. Etre devant la CCI, c’est dénoncer les collusions qui existent entre son président et Vinci. Jean-Luc Heimburger, l’un des artisans à faire croire à l’utilité du GCO qui n’existe pas.

Le soir même, sur la zad, une nouvelle assemblée de lutte se déroulera.

APPEL A RASSEMBLEMENT

CCI ALSACE EUROMETROPOLE

place Gutenberg – Strasbourg

RESTER MOBILISÉ !

Multiplié les actions et informer, c’est ce qu’on fait plusieurs militants anti-GCO ce mardi matin en occupant deux ponts sur l’A35 et l’A351. Une action simple et efficace qui peut être mis en oeuvre par petit groupe.