L’accès à Strasbourg : les conséquences du GCO seront pires que bénéfiques

 

Voyez l’échangeur d’Ittenheim et son petit rond point qui devra supporter tout le trafic de et vers Strasbourg !

C’est bien ce que nous annoncions depuis longtemps… la seule sortie du GCO (A355) vers Strasbourg se fera au niveau de la RN4 à Ittenheim.

 

En conséquence :

  1. de gros bouchons à prévoir sur l’A351 à Hautepierre, avec des remontées de bouchons probables sur le GCO et la D1004 (RN4) jusqu’à Wasselone.
     
    Conclusion n°1 : le GCO ne facilitera pas l’accès à Strasbourg en voiture.
  2. le TSPO prévu sur l’A351 est annulé pour limiter les bouchons sur cette autoroute d’accès à Strasbourg.
     
    Conclusion n°2 : le GCO ne facilitera pas l’accès à Strasbourg en voiture, ni en transport en commun
  3. une pollution accrue pour Wolfisheim, Strasbourg-Hautepierre et Strasbourg-Koenigshoffen (vent d’Ouest) dans l’axe de la cathédrale.
     
    Conclusion n°3 : le GCO ne facilitera pas l’accès à Strasbourg en voiture, ni en transport en commun et ne réduira pas la pollution à Strasbourg.
  4. des solutions d’évitement des bouchons seront pris par les automobilistes, via Oberhausbergen, via Wolfisheim, via Oberschaeffolsheim, via Eckbolsheim, etc.
     
    Conclusion n°4 : le GCO ne facilitera pas l’accès à Strasbourg en voiture, ni en transport en commun, ne réduira pas la pollution à Strasbourg et augmentera le trafic dans les communes autour de Strasbourg.

Le report de trafic du GCO vers l’A351, par l’échangeur d’Ittenheim, est estimé à 14 000 véhicules/jour semaine selon le rapport du CGEDD de 2013. Ce flux viendrait s’ajouter aux 25 000 véhicules/jour déjà enregistrés sur l’axe Saverne / Strasbourg au niveau de Hautepierre.