VERT le futur, toujours debout !

Regarder le futur différemment des promesses de Vinci est possible.

Doit-on se résigner ? Non !
Doit-on perdre l’envie de sourire et vivre ? Non !

Au soir du 20 septembre s’achèvent les seconds 10 jours VERT le futur… Tant et tant d’images à partager de ces derniers jours, pour donner toutes les couleurs, les résonances, les réflexions, les émotions, les vibrations, les questionnements et les espoirs qui ont été posés là, à Kolbsheim.

À rebours des derniers jours…

C’était dimanche et sous le cerisier à palabres, à l’ombre du grès gravé de nos mémoires, les mots du conteur se sont joués avec délice de notre humaine condition.

C’était samedi et une ruée de joie s’est déversée partout, la métamorphose soudaine d’un village en émoi ! Moment de grâce, suspendu entre résilience et résistance, quand les voix, les gestes des artistes emplissent tout l’espace, quand danse, théâtre, dessin, musique et chant prennent la rue comme un grand corps vivant au sang chaud.
La poésie était là, vibrante, palpable. C’est vital, ça rend fébrile et ça répare.
Et la beauté a repris ses droits ici-même où les gaz lacrymo avaient souillé nos libertés, à l’endroit où les bottes avaient piétiné l’avenir de notre forêt.
Et le délicieux bonheur de voir le plaisir du public nombreux et si curieux de toute proposition.

Vendredi, le futur désirable ou redouté a soulevé haut et fort la question de l’engagement dans une société qui n’est encore prête à changer. Comment assumer de changer à son échelle, comment transformer son monde à sa mesure, tout en prenant la mesure du monde…débat passionnant, loin des réponses formatées et sans injonction aucune.

Et tous les jours de ces 10 jours, la librairie ambulante “au vrai chic littérère” qui de sa roulotte a ouvert une fenêtre grande sur le monde de la lecture. Une grande bouffée d’air pur et de subtilité dans nos cerveaux, que d’autres préfèreraient atones…

Après tant d’heureuses rencontres, l’équipe organisatrice ne saura dire à tous les artistes, exposants, intervenants, conférenciers, réalisateurs, chercheurs, spécialistes, libraires, auteurs, de MERCI aussi grand que leur générosité d’être venus à Kolbsheim vivre une étape de ces 10 jours avec nous.
C’est un honneur d’avoir accueilli chacun de vous.
Et bien sûr tous les bénévoles, vaillants, au rendez vous sans faille jour, après jour pour accomplir un millier de missions indispensables. Mille et un MERCI pour votre bienveillance et votre efficacité !!! Sans oublier les aides techniques, le matériel prêté en toute confiance et qui fait toute la différence ! MERCI MERCI MERCI !

Et maintenant, nous allons doucement réfléchir à la suite de l’histoire…

Texte inspiré des mots de Yseult Welschinger

Quelques images de ces 10 jours VERT le futur ↓

Merci à … VERT le futur, Yseult Welschinger, Régis Bascher, Arnaud Schwartz, Julien Gries,pour les images présentées ici

Jeudi…

Vendredi…

19h30 – Lecture à la roulotte de “Printemps Silencieux” de Rachel Carlson, suivie de la projection de “ZAD, une vie à défendre” et rencontre avec ĺe réalisateur Thierry Kübler.

Samedi…

Dimanche…

« Entre chantier et verger les puissances de mort n’ont pas vaincu la force de vie. »

Lundi…

Mardi…

Mercredi…

19h30 – Lecture à la roulotte de “Au vrai chic littérère” , suivie de la projection-débat autour du film “Au Retour des Loups” de Marie Amiguet.

Jeudi…

Vendredi…

19h30 – Conférence avec Arnaud Schwartz, président de France Nature Environnement sur “vivre dans un monde vivable, vers un avenir réalisable”

Samedi…

Dimanche…