[REVUE DE PRESSE] 15 octobre : forte mobilisation contre le GCO à Strasbourg

Samedi 15 octobre 2016, la mobilisation contre le projet de Contournement Ouest de Strasbourg a été exceptionnelle. Nous étions plus de 2 500 personnes au moment le plus fort avec la présence d’une centaine de tracteurs.

Tour d’horizon des publications presse avant et après la manif :

AVANT LA MANIF

Rue89 Strasbourg

2016-1013_rue89strasbourg_annonce-manif-15oct

Tracteurs et piétons samedi à Strasbourg pour la manifestation contre le GCO
Extrait – “Les opposants à l’autoroute du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg continuent leur mobilisation. Ils prévoient de défiler à pieds et en tracteurs samedi 15 octobre dans les rues de la ville. (…)”
– 11/10/2016 – lire la suite ici

France Bleu
France Bleu Alsace

2016-1014_francebleu_annonce-manif-15oct

Des tracteurs, des élus, des associations anti-GCO dans la rue samedi à Strasbourg
Extrait – “(…) L’autoroute sera payante sauf sur un tronçon de 2 km. Pour la traversée complète, le tarif devrait avoisiner 3 euros pour les voitures (0.13 euro le kilomètre) et 9 euros 60 pour les poids lourds mais il sera modulable. Par exemple, ça sera deux fois plus cher pendant les heures de pointe et le tarif sera plus élevé pour les camions pollueurs. (…)”
– 13/10/2016 – voir l’article ici

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1014_dna_annonce-manif-15oct

Les anti-GCO dans la rue
Extrait – “Dix ans après la grande manifestation du 10 juin 2006, le collectif GCO non merci ! continue de mobiliser (…)
Entre 1 500 et 2 500 personnes (selon la police ou selon les organisateurs) et une centaine de tracteurs avaient défilé.
L’objectif de la mobilisation de cet après-midi est le même. Montrer un front uni et fort alors que le dossier, cantonné pendant des dizaines d’années à un débat et à des procédures administratives, entre dans une phase très concrète sur le terrain.
Pour le collectif GCO non merci !, le mot d’ordre de la manifestation est « d’obtenir un moratoire pour le projet GCO » et « susciter un véritable engagement des collectivités pour des mobilités durables autour de Strasbourg ».
Une cinquantaine d’associations dont Alsace Nature, membre du collectif, appellent à manifester. Des associations locales mais aussi d’autres plus éloignées, qui travaillant sur le même thème de la défense de l’environnement face à des grands projets. Des militants de Notre-Dame-des-Landes sont ainsi par exemple attendus. Les trois organisations syndicales agricoles ont également annoncé leur participation, ce qui apparaît déjà en soi comme un signe de fort engagement. Il en est ainsi de la FDSEA qui sera là avec au moins une trentaine de tracteurs, mais aussi de la Confédération paysanne et de la Coordination rurale. (…)”

BASTA

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

Le projet de nouvelle autoroute alsacienne de plus en plus controversé
Extrait – “(…)Avec plus de 518 millions d’euros de travaux, Vinci Concession compte rentabiliser sa future autoroute avec des péages. Le tarif payé par les automobilistes serait « au niveau de ceux de l’autoroute la plus chère de France », selon le site d’informations locales Rue89 Strasbourg [3]. « Quel conducteur privilégiera une autoroute payante à une gratuite ? », interrogent dans une vidéo les opposants. Ceux-ci rappellent que « le GCO va couper en deux le poumon vert à l’ouest de Strasbourg, et augmentera la pollution et le bruit dans les zones péri-urbaines qu’il va traverser » (…)”
– 14/10/2016 – voir l’article ici

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

Manifestation anti-GCO aujourd’hui…
Extrait – “Une cinquantaine d’associations et trois organisations agricoles appellent en effet leurs adhérents à manifester contre le projet d’autoroute de contournement de Strasbourg A 355. Des délégations venues d’autres sites de contestation comme Notre-Dame-des-Landes sont annoncées, ainsi qu’une délégation allemande. (…)”
Le président de la très influente fédération France nature environnement Denez L’Hostis sera dans les rangs, ainsi que de nombreux élus des communes touchées par le tracé de la future autoroute. Les trois organisations agricoles, la FDSEA, la Confédération paysanne et la Coordination rurale, seront présentes et aligneront, selon les organisateurs, près d’une cinquantaine de tracteurs.
– 15/10/2016 – voir l’article ici

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

« Sortir de l’impasse du GCO »
Extrait – “Patricia Gueguen et Jacques Fernique d’EELV reviennent en détail sur les raisons qui font du grand contournement ouest « une aberration » à tout point de vue.”
Un boulevard urbain coûteux et à la charge de l’Eurométropole – On savait que la construction du GCO coûterait 550 M€ à Vinci et 5 euros aux usagers par passage au péage. Mais la construction du boulevard urbain serait très largement à la charge de l’EMS, environ 250 à 350 M€, reportés sur les impôts locaux. Au total, près de 1 000 M€ seraient dépensés pour inciter la circulation des camions et détériorer drastiquement les conditions de circulation des Strasbourgeois au quotidien. Nuls doutes que l’EMS n’aurait plus un kopeck pour les transports en commun : l’EMS éprouve déjà des difficultés financières pour l’indispensable tram vers Koenigshoffen !
Avec des conditions de circulation dégradées, bien pires qu’aujourd’hui, les congestions seraient légion, impactant sévèrement la qualité de l’air, la santé des riverains et bloquant les activités économiques. C’est tout l’inverse des objectifs initialement affichés par les promoteurs du GCO. (…)”

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

Réseau environnement santé alsace – Un GCO pour réduire la pollution de l’air ? « Un mensonge »
Extrait – “L’antenne alsacienne du Réseau Environnement Santé (RESA) se prononce contre le grand contournement ouest. « Prétendre réduire la pollution en ville en construisant une autoroute supplémentaire pour contourner Strasbourg est une illusion, sinon un mensonge. La pollution atmosphérique liée au trafic routier ne concerne pas uniquement l’agglomération strasbourgeoise. C’est l’ensemble de la plaine du Rhin qui subit déjà cette pollution et ses impacts sur la santé. »
“Le Bas-Rhin détient le triste record de France de l’augmentation des AVC (+164 % de 2003 à 2014 contre + 70 % de moyenne nationale), accidents vasculaires cérébraux dont les particules fines dans l’air sont en grande partie responsables. « Les choix des politiques publiques doivent porter de manière urgente non sur la construction d’une nouvelle autoroute, mais bien sur le bouquet de solutions diminuant la circulation et les émissions de particules » insiste Marie-Madeleine Braud, présidente du RESA.”

APRES LA MANIF

France 3 Alsace

2016-1013_rue89strasbourg_annonce-manif-15oct

GCO : plus de 2000 opposants ont manifesté à Strasbourg
Extrait – “La manifestation “contre le GCO et pour les mobilités durables”, organisée à l’appel du Collectif GCO Non merci, a réuni plusieurs milliers de personnes à Strasbourg. Après 30 minutes passées devant la maison de la Région et plusieurs prises de parole, le cortège, accompagné d’une centaine de tracteurs, est parti pour rejoindre la place de la République en passant par la place Kléber. Une quinzaine de maires étaient présents, ainsi que le président de France Nature Environnement. Il s’agissait de l’une des plus importantes manifestation organisées contre le GCO depuis une dizaine d’années, en nombre et en diversité d’associations représentées, selon les organisateurs.”
– 15/10/2016 – voir l’article ici

France Bleu
France Bleu Alsace

2016-1014_francebleu_annonce-manif-15oct

PHOTOS – “GCO Non merci !” Près de 2000 manifestants et une centaine de tracteurs ont défilé à Strasbourg
Extrait – “Parmi les manifestants, des habitants et les maires des villages traversés par le GCO, des agriculteurs impactés par le passage de cet axe routier et une délégation de Notre-Dame des Landes près de Nantes.Une manifestation à l’appel d’une cinquantaine d’associations réunies dans le Collectif “GCO Non Merci”. (…)”
Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir : c’est au contraire le sentiment de Thibaut Diemer, un maraîcher de Kolbsheim à l’Ouest de Strasbourg qui sera impacté par le tracé du GCO : “Pendant plusieurs années, je ne vais pas pouvoir exploiter 30% de ma surface agricole.” Thibaut Diemer est au volant de son tracteur cet après-midi avec les anti-GCO dans le centre-ville de Strasbourg.”
– 15/10/2016 – lire l’article ici

Journal L’Alsace

2016-1015_journal-lalsace_manif

Les anti-GCO refusent de lâcher l’affaire
Extrait – “(…) « Vinci a certes obtenu la concession de cette autoroute mais les choses ne sont pas faites. Nous avons vu d’autres projets bien avancés être abandonnés au dernier moment, à l’instar de celui de l’autoroute 831 en Poitou-Charentes enterré l’an dernier pour des raisons financières alors que son kilomètre devait coûter deux fois moins cher que celui du GCO. La mobilisation citoyenne et juridique doit donc continuer jusqu’au bout » , clame Stéphane Giraud, le directeur d’Alsace Nature.
« S’il le faut , ajoute son président Daniel Reininger, même si ce n’est pas notre volonté, peut-être que nous serons même obligés pour arriver à nos fins à monter une ZAD » , une Zone à défendre comme celle constituée en opposition à l’aéroport de Notre Dame-des-Landes.
« L’important, désormais, est surtout de faire basculer le dossier au niveau national puisque les grands élus alsaciens sont globalement favorables au GCO » , ajoute Denez L’Hostis, le président de la fédération France nature environnement.
Pour ce faire, il a envoyé un texto hier matin à la ministre de l’Écologie Ségolène Royal afin d’obtenir une audience. En début d’après-midi, celle-ci n’avait pas encore répondu. « Il faut profiter de l’élection présidentielle pour interpeller les candidats » , estime pour sa part un habitant de Vendenheim. (…)”
– 16/10/2016 – lire l’article ici

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

2016-1014_basta_annonce-manif-15oct

 

14713596_1207287435974918_8601391662714761451_n

14732235_1207287385974923_2987187465258972890_n

[DIRECT] Contre le GCO : 1800 à 3000 manifestants
Manifestation contre le Grand contournement ouest – Les opposants en force
Belle affluence… “La police a compté 1 800 manifestants, et le collectif GCO non merci ! jusqu’à 3 000 personnes. C’est globalement plus que la grande manifestation de juin 2006 en pleine enquête publique.”
Extrait – “(…) Dans les rangs, de très nombreux habitants des communes impactées, mais aussi des Strasbourgeois sensibles aux questions environne-mentales, et des agriculteurs des trois organisations syndicales avec près d’une centaine de tracteurs.
Le cortège impressionnant était ouvert par les tracteurs. Suivaient les manifestants à pied derrière une banderole « L’Alsace contre le GCO ». Une banderole portée par des élus avec écharpe ; élus des communes touchées par le tracé de la future autoroute à péage, comme Vendenheim, Kolbsheim, Griesheim, Pfettisheim, et tant d’autres. Mais aussi des élus strasbourgeois, comme l’écologiste et adjoint au maire Alain Jund, et plus en arrière, l’adjointe non encartée Françoise Buffet ou encore l’élue d’opposition Laurence Vaton. La foule bon enfant scandait « tous unis contre le GCO » ou encore « GCO non merci ». Vinci le concessionnaire a eu son lot de slogans comme : « Vinci tu aimes le goudron, on a les plumes ».
Les opposants tentent depuis de longs mois de nationaliser la mobilisation contre l’autoroute, sans succès pour l’instant. C’était l’un des objectifs de la manifestation d’hier avec la présence du président de la fédération France nature environnement, Denez L’Hostis, de Sandra Regol, porte-parole nationale des Verts. Ou encore d’une délégation de l’ACIPA, l’association qui s’oppose à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
« Ce n’est pas tous les jours que les agriculteurs, les associations, les écologistes, se réunissent sur le même thème, soulignait Alain Jund. Pour nous, le GCO est toujours une mauvaise réponse à une bonne question… Nous demandons un moratoire sur le GCO et l’instauration de la taxe poids lourds ».” … entre autre !

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1015_dna_manif_3

14656369_1207287519308243_6542516778016758407_n

Comment et jusqu’où ?
Extrait – “Annie , 58 ans, est venue d’Ittenheim pour manifester dans les rues de Strasbourg contre le projet d’autoroute A355. « J’ai déjà fourni un terrain pour installer une cabane anti-GCO » explique-t-elle. « S’il le faut, je suis prête à aller devant les engins. À Ittenheim, les élus ont confirmé que ça va être complètement engorgé à cause du GCO ». « Oui, je me mettrai devant les engins s’il le faut, dit Danièle 65 ans, de Vendenheim. Il faut tenir bon, il faut qu’on se défende. Ceux qui sont pour l’autoroute n’aiment pas la nature ».
À deux reprises déjà, des habitants de Kolbsheim puis Vendenheim ont manifesté ces derniers jours devant les engins installés dans des champs pour des sondages géotechniques (le chantier en lui-même ne débutera qu’en décembre 2017). Quelques dizaines de personnes à chaque fois ; cela semble être le mode d’action privilégié (en dehors du terrain juridique) car les cadres du mouvements refusent d’avoir recours à la violence ou d’entrer dans l’illégalité. Pour Andrée, venue d’Achenheim, manifester oui, mais de façon pacifique : « j’irai devant les engins, oui. Je suis une pacifiste, et défenseur de l’environnement ». “

Europe 1

2016-1015_europe1_manif

Au moins 1.700 personnes défilent à Strasbourg contre un projet de rocade autoroutière
Extrait – Inutile et désastreux pour l’environnement – Les opposants à ce projet, dont de nombreux agriculteurs venus sur des dizaines de tracteurs, ainsi que des militants d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) et plusieurs maires des communes situées sur le tracé prévu de l’autoroute, ont défilé derrière une banderole proclamant “l’Alsace dit non au GCO” (pour “Grand contournement Ouest” de Strasbourg). “Campagnes défigurées pour rien”, “maladies chroniques pour rien”, affirmaient d’autres pancartes. “Il n’est pas trop tard pour stopper ce projet inutile et désastreux pour l’environnement et le climat”, avaient expliqué les organisateurs dans leur appel à manifester.
“On fait croire aux gens qu’il n’y aura plus de pollution à Strasbourg, mais c’est absolument faux puisqu’on va déplacer la circulation de quelques kilomètres seulement”, s’est insurgé Michel Leopold, le maire d’Eckwersheim, commune située sur le tracé, à 12 km au nord de Strasbourg. (…)”
– 16/10/2016 – lire l’article ici

Dernières Nouvelles d’Alsace

2016-1017_dna_manif

Secteur Molsheim – Le mouvement anti-GCO s’étoffe
Hier, quatre bus sont partis de Duttlenheim, Kolbsheim et Ernolsheim-Bruche, direction Strasbourg. À leurs bords ? 200 personnes venues renforcer les rangs des manifestants anti-GCO qui ont défilé dans les rues de la capitale européenne.
Extrait – Ernolsheim-sur-Brûche “(…) l’ambiance est familiale. Louise, 8 ans, a préparé ce matin quelques pancartes avec son père Hervé. « On va se transformer en famille-sandwich. On en aura partout, sourit le père. (…)
Estelle, 34 ans, est, elle aussi, venue avec ses petits bouts, Léonie, 3 ans, et Corentin, 8 ans. « Il est important de montrer aux enfants que quand on n’est pas d’accord, il faut le dire, pacifiquement, soutient-elle. Je trouve cela regrettable de construire une nouvelle autoroute alors qu’on pourrait promouvoir d’autres modes de transports plus écologiques. » Pour Estelle, cette manifestation sera une première. Et ce n’est pas la seule. (…)
À Duttlenheim, pas moins de deux bus ont été affrétés par l’association de défense de la qualité de vie ADQV. « Le premier a rapidement été rempli, se félicite Sylvain Metz, le président. Lui aussi constate « une émulation chez les habitants » du secteur. « Notre association comptait 25 adhérents fin 2015, nous en avons désormais une centaine. »
À Kolbsheim, c’est la municipalité, elle-même, qui a réservé un bus direction Strasbourg. Lui aussi était complet.”

Reprise AFP

2016-1016_estrepublicain_manif

2016-1015_scienceetavenir_manif

Est Républicain

Contre un projet de rocade autoroutière
Extrait – “Strasbourg. De 1.700 à 3.000 personnes, selon la police et les organisateurs, ont défilé ce samedi à Strasbourg contre un projet de contournement …”

L’Express

Au moins 1.700 personnes défilent à Strasbourg contre un projet de rocade autoroutière
– 15/10/2016 – lire l’article ici

Sud Radio

Au moins 1.700 personnes défilent à Strasbourg contre un projet de rocade autoroutière
– 15/10/2016 – lire l’article ici

Sciences et Avenir

Au moins 1.700 personnes défilent à Strasbourg contre un projet de rocade autoroutière
– 15/10/2016 – lire l’article ici

Loctalis Infos

Le quotidien d’information en ligne des collectivités territoriales et de leurs partenaires
Mobilisation contre le projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg
– 18/10/2016 – lire l’article ici

Alsace20

2016-1017_alsace20_manif

Une manifestation anti-GCO samedi dernier
Alsace20 revient sur notre manifestation dans son ACTU “6 minutes Eurométropole”, un reportage mit en ligne lundi 17 octobre 2016.
On y retrouve Alain Jund, vice-président de l’Euromé-tropole Strasbourg, Daniel Reininger, Président d’Alsace Nature et Deneiz L’Hostis, Président de France Nature Environnement.
Parmi les soutiens, en arrière plan du l’ITW du Président de France Nature Environnement, des représentants d’opposants à l’A31bis (Lorraine) et de Notre-Dame-des-Landes.

Eurojournalist(e)

2016-1019_eurojournalist_manif

Une impasse à péage…
Extrait – “Samedi 15 octobre plusieurs milliers de manifestants se sont retrouvés à Strasbourg (…). Ils viennent pour beaucoup des villages du Kochersberg et de la plaine de la Bruche qui se situent justement à l’Ouest, aux portes de l’Eurométropole de Strasbourg. Ils sont habitants, éleveurs ou cultivateurs dans les 24 villages où le GCO qui serait l’A355 (Grand Contournement Ouest) passera non loin de leurs habitations défigurant au passage le paysage sur 24 km (…)”
“(…) … et des dommages collatéraux ! – L’autoroute A35 autrement nommée l’autoroute « des Cigognes » qui file vers le Nord de l’Alsace et l’Allemagne se transforme dès la Lauter franchie, côté allemand, en une simple nationale « Am Bienwald », sur plus de 10 km en pleine forêt. Elle conduit jusqu’à Kandel où elle rejoint l’autoroute 65 qui vient tout droit de Ludwigshafen. Le GCO pour sa part démarrerait au Nord-Ouest de Strasbourg, à Vendenheim, là même où débouche l’A35 et cela n’est pas dû au hasard quand on connait Vinci… Vinci qui est bien installé en Allemagne où il vient tout juste, dans le land voisin du Bade-Wurtemberg, de finir d’élargir l’A5 de 4 à 6 voies, un chantier colossal mené depuis trois ans. Cette entrée « toute prête » dans le GCO à Vendenheim permettrait d’après le « Bund für Umwelt und Naturschutz Deutschland » une puissante association environnementale allemande, que cette nationale soit transformée en autoroute afin d’aspirer une partie du trafic venant du Nord Ouest de l’Allemagne. Un massacre là encore, sur une bonne dizaine de kilomètres, soit à la louche plus de 35 hectares de forêt sans compter qu’alors, les calculs de prévision du trafic à venir autour de Strasbourg seraient totalement faussés.”
– 19/10/2016 – lire l’article ici

L’Ami Hebdo

2016-1020_ami-hebdo_manif

Anti-GCO : Une impressionnante manifestation
Extrait – “Citoyens, représentants du monde agricole, élus ! Ils étaient là, venus en bus, tram, train, tracteur, en covoiturage et même à vélo. Ils ont clamé haut et fort : « Tous unis contre le GCO ». À Strasbourg, la manifestation du 15 octobre a été un beau succès populaire. Elle a démontré que la résignation n’était pas de mise dans les rangs des opposants à ce projet autoroutier, vieux de quarante dont « la pertinence est discutable », selon les participants…
Avec des pancartes accusatrices. Avec des banderoles revendicatrices. Avec détermination, mais sans violence, les manifestants au nombre de 1800 (selon la police) et 3000 (selon les organisateurs) ont formé le cortège place Adrien-Zeller, puis ont défilé à travers les rues de la ville (…)”
– 20/10/2016 – voir l’article ici

Si vous repérez un article parlant de la manifestation qui nous aurait échappé, merci de nous le communiquer : contact@gcononmerci.org