« Nous avons gagné, pas pour nous-même, mais pour nous tous, la lutte continue »

Lucille, Michael et Sylvain ont comparu le 26 juin dernier pour avoir décroché avec d’autres, le portrait d’Emmanuel Macron à la mairie de Kolbsheim. Ils ont été relaxé.
Aujourd’hui, ils témoignent de leur gratitude pour tous les soutiens qu’ils ont reçus, dans un texte à lire ci-après :

Le 26 juin dernier, nous passions tous trois en procès pour avoir décroché le portrait du président Macron de la mairie de Kolbsheim avec l’association ANV Action non-violente COP21. Bien que ce genre d’épreuve ne soit jamais facile, nous l’avons affronté avec conviction, joie et fierté, et ce, grâce à l’immense soutien que nous avons eu tout autour.

Les visages familiers, amicaux et bienveillants qui nous ont accueilli ce mercredi matin nous ont portés devant le juge et nous ont donné la force de défendre notre engagement. Car, nous n’avons agi seul, ni pour nos intérêts propres. Ce besoin de laisser une planète accueillante, qui nous porte, nous l’avons partagé avec toutes celles et ceux qui ont tapé les pavés de la place du tribunal de leur pancartes. Le temps d’une mâtiné, nous avons incarné, au sein du tribunal notre combat collectif,

ET NOUS AVONS GAGNE !

Le tribunal nous a accordé une relaxe quant à notre action de désobéissance civile.

Cette victoire est celle de nous tou.te.s. Si nous avons pu donner corps à nos idées, c’est parce que nous n’étions pas seuls. Nous souhaitons aujourd’hui remercier toutes celles et ceux qui se sont investis et nous ont soutenus avant, pendant et après sur cette épreuve, a commencé par nos familles qui ont accepté cette épreuve et l’ont vécu avec nous. Un immense merci et bravo à nos deux avocats, Me. Dole et Me. Zind qui nous ont brillement défendu, ont su transmettre justement nos motivations, et ont obtenus ce verdict. Un merci tout spécial à tous les militant.e.s qui ont fait la mobilisation et la réussite de la journée : collage d’affiche, réunions tardives, gestion de la com avant, pendant, après, lien avec la campagne nationale, fabrication de pancarte, photographies, gestion du matériel, de la caisse, des stands, du micro, musique, chants et danses,… Toutes ces petites mains qui ont contribué, un peu ou beaucoup et qui donne du sens au terme « collectif » que nous défendons. Et enfin, un grand merci à celles et ceux qui se sont levées tôt pour affronter le soleil de plomb pour nous faire des haies d’honneurs et nous donner un peu plus de force.

Ensemble, nous avons affronté le #GCO et autres projets climaticides. Ensemble, nous avons dénoncé l’inaction climatique du gouvernement. Ensemble nous avons été jugé, et ensemble nous avons obtenue la légitimité de notre action !

Celle-ci ne s’arrête pas là ! Nous continuerons à porter la lutte, dans nos vies et dans notre quotidien, pour construire ensemble un monde apaisé. Cette lutte, nous la mènerons à notre image, et à celle de votre mobilisation : pleine de joie, de rire et de chant, dans le respect des personnes et l’envie d’aller de l’avant !

Notre route s’ouvre par le sourire de nos enfants, et continue avec le nôtre.

Merci, et rendez vous au détour d’une action, d’une discussion ou d’une danse.

Lucille Michael et Sylvain

Photo de Christoph de Barry