Forages géotechniques et fouilles archéologiques perturbés, … la folle semaine des opposants au GCO !

Vinci n’a pas encore gagné le droit de construire son autoroute !

Le collectif GCO NON MERCI reste déterminé dans sa volonté de voir la raison l’emporter et se mobilisera jusqu’au bout pour démontrer à ceux qui croient (volontairement ou par tromperie) que le GCO résoudra bouchons et pollution aux environs de Strasbourg. Vinci n’a pas encore gagné le droit de construire son autoroute !
De rappeler qu’il y a de nombreuses procédures en cours et que nous n’hésiterons pas utiliser tout l’arsenal juridique à notre disposition. Notre première victoire, c’est l’obligation de Vinci de demander une dérogation concernant la DUP (qui doit prendre fin en janvier 2018). Lui qui était si certain de commencer les travaux d’ici la fin 2017, admet qu’il ne pourra pas tenir son engagement !
Pour autant, nous ne devons pas nous endormir. En coulisse, la multinationale use des ses influences pour faire avancer le dossier en sa faveur.

Sur le terrain, les opposants s’organisent…

Sur le terrain, Vinci vient d’obtenir les autorisations lui donnant droit de pénétrer sur les zones dites “Zones de Protection Strictes” et de venir perturber des zones naturelles si rares autour de Strasbourg.
Concrètement, depuis lundi 23 janvier, de nombreux mouvements de pelleteuses ont été observés sur l’ensemble de l’emprise du GCO.
Mercredi, dans le secteur entre Kolbsheim et Duttlenheim, un forage géotechnique a démarré dans la ZI de Duppigheim/Duttlenheim et un chantier lié aux fouilles archéologiques a débuté du côté de Duttlenheim. D’autres secteurs étaient aussi concernés… Vinci a du retard, paraît-il !
Mercredi (toujours), à Kolbsheim, Ernosheim, Duttlenheim et Duppigheim, des habitants du secteur ont décidé de passer à l’action. Un forage a été stoppé. Les manifestants ont attendu la venue d’un responsable avec les autorisations qui n’est jamais venu. Ailleurs, un chantier de fouille archéologique a été perturbé.
Merci pour les nombreuses informations qui remontent du terrain. Côté juridique, de nouvelles procédures s’annoncent. La guérilla juridique ne fait que commencer. Vinci n’aura pas la paix avec nous… Qu’il en soit bien conscient !
Jeudi, le forage à Duppigheim (toujours) était à nouveau perturbé. Café et gâteau ont même été proposés aux ouvriers. Preuve que nous savons être courtois. Nous ne sommes pas des sauvages ! – voir les articles sur le collectif Alsace NDDL et la Feuille de Chou.
Samedi, des forages géotechniques ont été repérés tôt le matin entre Kolbsheim et Ernolsheim-Bruche. Ils ont été perturbés une grande partie de la journée. Des irrégularités ont également été constatées. Un courrier au maire d’Ernolsheim a été fait afin de signaler que la société Fondasol, prestataire de services pour ARCOS/VINCI, ne respectait pas la réglementation du village en ce qui concerne les nuisances sonores : des mesures ont été prises samedi vers 14h par rapport à la maison la plus proche.
Même le samedi ils bossent : 3 forages repérés entre Koblsheim et Ernolsheim.

Même le samedi ils bossent : 3 forages repérés entre Koblsheim et Ernolsheim.

L’agacement est palpable !

Vinci et l’État doivent être plus transparent. Ce n’est pas la propagande lancée sur Alsace20 vendredi soir qui permettra à la CCI et Vinci de vendre un GCO écologiquement bon pour tous ! Il faudrait arrêter de prendre les citoyens pour ce qu’ils ne sont pas. ARCOS/VINCI a plutôt intérêt à calmer sa précipitation sur le terrain pour les différents chantiers en cours avant qu’une escalade que nous ne pourront pas contenir, se fasse.

Dimanche, avait lieu la 4ème marche des cabanes

Dimanche, nous avons marché pour la quatrième fois. Cette fois, entre Stutzheim et Griesheim. Une mobilisation en hausse avec près de 400 personnes présentes.  – Nous y reviendrons dans un article à venir.
16265937_1471545802866295_7665399181943465072_n

Près de 400 personnes présentes à la 4ème marche des cabanes, dimanche 29 janvier 2017.

2017-0129_4marche-stutzheim-griesheim_photo-jc-lambert_002


VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER : contact@gcononmerci

► rapprochez-vous aussi des groupes/associations de terrain : DQV (Duppigheim), ADQV (Duttlenheim), Bishnoïs (Ernolsheim -Bruche – Kolbsheim), Les Fédinois contre le GCO (Vendenheim), …

► n’hésitez pas à interpeler vos maires dans les communes impactées par le projet : qu’ils soient pour, neutre ou contre, ils ont un pouvoir de police et vous doivent le respect des règles communales qui vaut pour tous, même à Vinci !

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone