[BON A SAVOIR] L’Arnaque du GCO

Bâti sur des mensonges,
vous serez toujours dans des bouchons !

Grâce à une communication efficace en 2011 de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Alsace et de l’Eurométropole (CCI), le grand public a cru à la fin des bouchons sur l’A35 de l’époque, traversant l’agglomération strasbourgeoise. Nous avons usé de notre énergie pour tordre le coup à cette croyance sans véritablement l’effacer de la mémoire collective

[su_note note_color= »#fdcf4c »]

LE SAVIEZ-VOUS ? – L’idée pour rentabiliser le GCO est de « forcer » le trafic routier depuis l’autoroute A4 (axe Paris-Strasbourg) et celle de l’A35 (Lauterbourg-Strasbourg) à passer sur le contournement pour accéder à Strasbourg au nord de l’agglomération Strasbourgeoise à la hauteur de Hoerdt. Même schéma au sud à la hauteur d’Innenheim sur l’autoroute A352 depuis Molsheim en direction de Strasbourg et l’A35 sur l’axe Mulhouse-Strasbourg.

– on vous explique :[/su_note]

Forcer le trafic routier à passer sur le GCO

Ainsi, avec le concours de l’État, l’objectif est de détourer le trafic routier de l’A35 en direction de Strasbourg par l’A355 au nord via l’échangeur de Vendenheim/Hoerdt (A4/A35/A355) et au sud via l’échangeur d’Innenheim (A35/A352/A355). De cette manière, la signalisation pour accéder à Strasbourg poussera le trafic autoroutier à passer sur le GCO pour se rendre dans la capitale alsacienne et sortir par l’échangeur d’Ittenheim, au niveau du barreau de péage.

Qui va emprunter le GCO ?

Savez-vous que selon l’étude officielle remise en 2013 par la Conseil général de l’environnement et du développement durable (le rapport CGEDD),

vous serez entre 86 et 91 % des utilisateurs actuels de l’A35 à continuer à l’utiliser via la M35 (1) pour vous rendre sur Strasbourg les jours ouvrables.

Le GCO n’a pas pour objectif de réduire les bouchons et la pollution

(cf annexe du contrat de concession entre l’Etat et Vinci) (2)
L’encombrement que vous subissez est essentiellement dû au trafic pendulaire, c’est-à-dire : un trafic lié au déplacement journalier de la population des grands centres urbains entre les lieux de domiciles et les lieux de travail ou de scolarité,

avec le GCO, vous serez toujours environ 160 000 véhicules /jour-semaine sur les 180 000 estimés à ce jour, à ne pas emprunter le contournement pour vous rendre sur Strasbourg.

Sur ces estimations du trafic routier sur l’axe de l’A35 au niveau de Strasbourg, le trafic poids lourds est estimé à 16 000 véhicules /jour-semaine dont environ 2 000 camions sont dit de « transit », c’est-à-dire qu’ils ne font que traverser l’agglomération strasbourgeoise :

quand les autorités vous parlent d’interdire le transit de camions sur la traversée de Strasbourg, cela concerne 2 000 sur les 16 000 poids lourds. Ainsi, vous aurez toujours des poids lourds sur la M35 (1).

EN RESUME :


86 à 91 % des utilisateurs de l’A35 continueront à l’emprunter

soit 160 000 véhicules /jour-semaine

l’interdiction du transit poids lourds c’est environ 2 000 camions sur les 16 000 estimés jour-semaine

Ainsi, vendu au grand public comme un moyen pour désengorger Strasbourg de son trafic routier sur la traversée de l’agglomération via l’A35 (M35), l’objectif réel du contournement est tout autre : facilité la circulation sur l’axe européen nord-sud = facilité la circulation des marchandises = plus de poids lourds de transit !

© Raimond Spekking / , via Wikimedia Commons


TEMOIGNAGE • 27 novembre 2021 : « GCO (Grand Contournement Ouest – de Strasbourg – ) la bonne blague vue ce soir[…]. Avant, en arrivant depuis l’A35 (autoroute des Cigognes) à hauteur de Vendenheim, il était bien indiqué les directions de Strasbourg / Mulhouse à gauche et de Paris à droite. Ce soir : Strasbourg et Mulhouse sont remplacés par uniquement Schiltigheim purement et simplement ! Alors que le GCO n’est pas encore ouvert…
1 – Bonjour pour les conducteurs n’utilisant pas de GPS, de quoi se perdre et faire des risques d’accidents… !
2 – Ceux qui utilisent leur GPS, au moins des voitures et de petits camions, passeront toujours par le chemin le plus court… Devinez lequel ? Bravo le GCO ! On va respirer super bien grâce à toi ! »

Franck, commerçant indépendant et militant anti-GCO

(1) Au 1er janvier 2021, l’Etat a transféré la compétence de l’autoroute A35 traversant le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg à la collectivité. Ainsi, cette portion d’autoroute est déclassée en route nationale et devient la M35.

(2) “Délester l’A35 et donc ses embouteillages n’est qu’une conséquence secondaire, un problème que le GCO ne suffira pas à régler par lui-même. Les porteurs du projet l’ont d’ailleurs expliqué ces dernières années. Le préfet Jean-Luc Marx a rappelé que le GCO « ne règle pas la question du trafic pendulaire » lors de la publication des arrêtés pour les travaux. […]” – extrait de l’article « Sept questions pour tout comprendre sur le GCO » de Rue89 Strasbourg paru en octobre 2018.

Le collectif GCO NON MERCI dans ses 10 solutions pour faire sauter les bouchons,
milite pour des mobilités douces et durables