[PETITION] Le Grand Hamster d’Alsace vous appelle au secours…du bitume de Vinci-autoroute !

Le grand hamster d’Alsace vous appelle au secours du bitume de Vinci-autoroute. Il se fait le porte-parole des espèces dont leur habitat est menacé par le projet de contournement Ouest de Strasbourg. Aidez-le à ce que la France ose le pari d’un autre avenir que celui que tentent de nous imposer certains…

Cette pétition sera remise à :

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République,
Monsieur Edouard Philippe, premier ministre,

Pourquoi c’est important :

De quoi serait coupable le grand Hamster d’Alsace, espèce protégée, pour être condamné à être enseveli avec toute sa famille sous le bitume de VinciAutoroute ? Droit de polluer et de bétonner (argent sale) contre un non‐droit de la biodiversité (vie, oiseaux, faune et flore, arbres porteurs d’oxygène pour respirer).

Quelle nouvelle autoroute menacerait la vie du Grand Hamster ? -Un projet inutile datant de l’an 1970 tout pétrole, ressorti des tiroirs par une poignée de poids lourds d’Elus ayant fait une visite écrasante à Matignon après les dernières élections présidentielles- Tous roulés dans le bitume !

Une simple Ecotaxe camions étrangers aurait suffi à résoudre le problème des bouchons autour de la ville de Strasbourg, mais les décideurs ont jugé que le Grand Hamster d’Alsace ne fait pas le poids face à l’autoroute (alors qu’il ne représente que l’arbre qui cache la forêt pleine de vie et de biodiversité), ne tenant nullement compte des trois avis  extrêmement négatifs de la Commission nationale de la protection de la nature (CNPN) en juillet et décembre 2017, insuffisances pointées dans le rapport de l’Autorité environnementale remis en février 2018, et des avis tout aussi négatifs de l’ensemble des associations de la nature et faune sauvage d’Alsace, Alsace Nature en tête, Apele Nature, Arbres et beaucoup d’autres, aussi la Fondation Brigitte Bardot, Biodiversité et Humanité, fondé par Hubert Reeves.

Le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), A355,ou COS, est un projet d’autoroute à péage de 2×2 voies et de 24 km de long, près de Strasbourg (BasRhinAlsace, 67), qui relierait Vendenheim au nord, à Innenheim au sud, englobant une vingtaine des communes dans la campagne de Strasbourg (depuis le Kochersberg au Ried de la Bruche) et devant sacrifier 470 hectares des meilleures terres agricoles et forêts du Krittwald et du site remarquable de Kolbsheim (où est située la ZAD (zone à défendre) du moulin.

La réalisation de cette nouvelle autoroute sur les terres privées du Grand Hamster, a été confiée à ARCOS, une filiale du groupe de BTP Vinci. Les travaux préparatoires sur le terrain ont démarré fin 2016 et se poursuivent actuellement, avec nos militaires de la République qui défendent l’accès aux travaux en protégeant les barrières de Vinci et son monde, face à l’opposition qui manifeste agit sans relâche (nombreuses confrontations, deux interpellations convoquées au tribunal le 14 mai prochain, des gardes à vue).

Visualisez une carte du possible GCO : https://goo.gl/sx4nR4

Le GCO : un partenariat public privé (PPP) complètement fou. Fin janvier 2016, l’État concèdait au consortium ARCOS, porté par le groupe Vinci, une concession d’une durée de 54 ans, et cela sur la base d’un projet datant de 45 ans ! Le constructeur injecterait 700 millions d’euros dans la construction de cette autoroute à péage de 24 kilomètres, soit pas loin de 30 millions d’euros par kilomètre ! Le remboursement de cette dette, alourdi des intérêts cumulés sur 54 ans, seraient supportés par nos générations futures au travers d’un péage. Une telle somme pour un projet dont l’efficacité serait nulle et les désavantages extrêmes. Un projet dont la dernière enquête publique (2006) a conclu : “le désengorgement des bouchons du périphérique de Strasbourg [de l’A35] n’est ni l’enjeu, ni l’objectif”. Complètement inutile, de l’aveu de Vinci même, sauf pour une poignée d’Elus.

Un projet “privé” financé par l’aide publique. La Banque Européenne d’Investissement a jugé recevable la demande de Vinci d’obtenir un prêt public de 280 millions d’€ pour financer la construction du GCO (source BEI), et ceci dans le cadre d’un plan “Pour des routes et des autoroutes durables” ! Le financement du GCO ne serait donc pas 100% privéun bémol pour Vinci : la demande qui fait l’object d’une enquête pour donner suite à une plainte des opposants – Voir aussi le site des opposants gcononmerci“, les conflits d’intérêts multiples et la pétition change.org “tous unis contre GCO“. La CCI Strasbourg a des intérêts privés dans cette affaire et la Fondation Nicolas Hulot avait reçu de l’argent de Vinci‐autoroutes en 2015 (le canard enchaîné). Notre ministre de la transition écologique a livré les plus belles terres d’Alsace à Vinci pour la nouvelle autoroute au lendemain même de l’abandon de NDDL.

Veuillez signer SVP avant que Vinci ne bétonne la belle contrée d’Alsace !

Arcos‐Vinci veut débuter le gros chantier en août 2018 prochain, “quels que soient les résultats de l’enquête publique” – dans le cadre de la loi sur l’eau sur le volet environnemental du projet qui va se dérouler du 4 avril au 11 mai 2018et le déboisement par Vinci (sous protection de nos gendarmes de la République) prévu au 1 septembre 2018. Les arbres se souviendront de ceux qui leur veulent du mal, par la racine. Ceux qui se moquent de la nature pourront voir dans le miroir du GCO, le mépris et le crime envers leur mère Nature.

Veuillez signer d’urgence pour sauver le Grand Hamster du bitume de Vinciautoroutes et avant qu’une poignée d’Elus ne fassent sauter leurs bouchons de champagne à défaut des bouchons du périphérique de Strasbourg ! Merci pour lui.

Site du collectif d’opposants : https://gcononmerci.org
Site de la ZAD du moulin : http://zaddumoulin.fr

JE SIGNEparticiper à la pétition

Le Grand Hamster d’Alsace… Qui suis-je ?

2016-1028_fne_grand-hamster