Pfulgriesheim : les grands absents du soir : Vinci, la CCI et l’Eurométropole !

Mardi 4 avril, dans une salle des fêtes de Pfulgriesheim archicomble, comme celle de Duppigheim le 30 mars dernier, plus de 300 personnes se sont déplacées pour assister au débat « pour ou contre le GCO, il faut en parler ! ».

Malheureusement, le débat n’a pas eu lieu. ARCOS/Vinci a décidé de ne plus venir participer aux réunions publiques. L’expérience de Duttlenheim les a profondément marqué, selon nos informations. Quant à la CCI du Bas-Rhin et l’Eurométropole invitées également, aucun représentant étaient présents. Les organisateurs qui voulaient un échange démocratique entre des personnes favorables au projet et l’opposition ont dû revoir leur prétention : la soirée s’est déroulée sans débat contradictoire. La position d’ARCOS est d’autant plus incompréhensible puisqu’il envisage une information dans les villages impactés dans les prochaines semaines. Notre opposition les dérange à ce point ? Nous n’aurons pas la réponse !

Pour ou contre le GCO, ils en ont parlé !

Retrouvez ci-après les interventions avec la présentation de la soirée par Élisabeth, suivi d’un mot du maire de Pfulgriesheim puis, les interventions de Marcel Kuhn (l’avocat de circonstance du projet), Christian Goepp (les nuisances sonores), Luc Huber (l’entonnoir), Maurice Wintz (l’aspect environnemental et juridique), et enfin, quelques échanges avec la salle.

Déroulé de la soirée :

Présentation par Elisabeth :

Le mot du maire de Pfulgriesheim :

Marcel Kuhn :

Christian Goepp :

Luc Huber :

Maurice Wintz :

Échange avec le public :

 

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone