2 sept. 2019 : “La forêt amazonienne commence à Vendenheim”

Après avoir passé la matinée à arpenter la forêt, les militants anti GCO sont sortis pour être accueillis par les gendarmes qui leur ont demandés leurs papiers. Certain-es ont refusé et l’un d’entre eux s’est retrouvé plaqué brutalement contre la voiture des gendarmes.

En début d’après midi une alerte due à la présence des machines a été donnée, et les ouvriers de Holzinger ont coupé la parcelle faisant face à l’autoroute. Des militant-es ont essayé de se rendre sur le chantier, certains y sont arrivés , mais la répression policière a été extrêmement brutale. Les ouvriers avaient coupé toute la parcelle.

Merci à Alex pour les photos

“La Forêt amazonienne commence à Vendenheim”
en repérage dans la forêt
Des filets de protection pour la faune … qui ne protègent pas grand chose !
Les militants “accueillis” par les gendarmes
Les machines de destruction de Holtzinger à l’oeuvre