Etudiants et Universitaires se mobilisent contre le GCO

Ce vendredi 23 novembre, un groupe d’étudiants organisait un rassemblement devant le Palais Universitaire à Strasbourg pour montrer que les Jeunes se préoccupent du devenir de la planète et affirmer leur opposition au grand contournement oues. Ils ont pris la parole devant la centaine de personnes présentes pour développer leurs arguments.

Une page facebook a également été créée pour rassembler les jeunes qui souhaitaient suivre le mouvement : https://www.facebook.com/JeunesContreGCO/

 

Des enseignantes-chercheuses et d’enseignants-chercheurs ont également présenté un appel à moratoire et demandé la suspension des travaux préparatoires du GCO.
Ils ont lu un texte, signé par 75 scientifiques de Strasbourg, qui a été publié ensuite dans le journal  Le Monde : voir article : Pour un moratoire GCO Le Monde du 24-11-2018
Pour ces scientifiques et leurs collègues, le GCO sera un projet inutile qui aura un impact négatif, et pas seulement sur les personnes habitant dans ses environs
Parmi ces 75 scientifiques se trouve Anne-Véronique Auzet, professeure à la faculté de géographie, et spécialiste des sols. Elle déclare: “Nous considérons ce GCO comme un non-sens d’abord du point de vue écologique, mais aussi du point de vue de l’aménagement du territoire. Et c’est aussi un déni de justice. Nous avons décidé de lancer cette demande de moratoire et de développer certaines recherches pour avancer sur la question des déplacements, de l’environnement autour du site de Strasbourg.”

Ce texte a vocation ensuite à être signé par des universitaires dans toute la France. Voir la pétition ICI

> Voir l’article de France3 Alsace  ICI