Des militants anti-GCO formés à l’action non-violente

Certains de nos détracteurs aimeraient ternir les actions qui sont menées contre le projet de Contournement Ouest de Strasbourg. Même si la notion de “violence” est subjective selon de quel côté se trouve la personne, le collectif GCO NON MERCI prône la désobéissance civile pour faire valoir son droit à défendre l’idée que le projet de contournement est une mauvaise idée à de vrais problèmes, face à une violence institutionnelle qui tente par tous les moyens, à nous l’imposer.

Le bon sens voudrait que les travaux ne devraient pas avoir commencer et que même s’ils sont impressionnant, rien n’est définitivement irrémédiable.

Nous prônons l’action non-violente !

Vendredi 23 novembre, une cinquantaine de militants anti-GCO ont été formé à l’action non-violente à Kolbsheim par ANV Action non-violente COP21.

Parce que le GCO est un projet climaticide, nous restons mobilisé !