Béton et Biftons n°3 « Born to kill ! »

La force du petit ne se mesure pas à ce que l’on voit. Vinci a beau faire preuve de puissance en alignant une armée de pelleteuses sur l’emprise de son joujou à euros qu’il appelle ‘COS’… Non, ce n’est pas Emma Cosse… Il n’en a pas encore pour autant gagné le droit à pouvoir construire son autoroute à péage. Et c’est là que le petit peut s’avérer être un poison qui n’a pas d’odeur, un grain de sable dans l’engrenage, une ombre sans visage.
Béton & Biftons, dans son troisième numéro, reste fidèle à lui-même : vous informer, vous divertir et surtout, être une contre-propagande à celle d’ARCOS/VINCI, la CCI, l’Automobile Club et la petite nouvelle : Alsace 20. Vinci n’arrivant pas à vendre proprement son joujou, s’offre une télévision avec la bénédiction de la CCI : « en route pour le COS » – Carnage à l’Ouest de Strasbourg… Sans intérêt… BundB ne vous en parlera même pas ! Par contre, il vous parlera de médecine dans ce numéro. Gare à vos lombaires ! Il vous parlera aussi argent avec celui de Vinci et ira regarder du côté de Bure… Bure, petit village perdu dans la Meuse où l’État veut cacher ses déchets nucléaires.
Ah la France, ce pays où l’intérêt général sert d’abord les multinationales avant le nôtre et où la transparence d’un verre opaque vous permet de voir comme un aveugle et entendre comme un sourd. Bonne lecture !

beton-biftons_titre

La CCI du Bas-Rhin et Vinci ont beau avoir Alsace 20… nous, nous avons nos idées, notre passion, notre honneur et le plus important : on peut se regarder dans une glace en toute transparence !

Au sommaire du numéro 3

(parution février 2017) :

  • des infos pratiques (agenda, le coin des bonnes nouvelles,…) ;
  • douleurs lombaires ?
  • réalité N°2 : Destruction / Solution ;
  • rencontre avec Robert BOURON, azuré, président d’ARCOS ;
  • Vinci, d’où vient ton argent ? (la suite) ;
  • regard d’ailleurs : plus Bure sera leur chute ;
  • le point santé : Pourquoi le GCO concerne tout le monde ;
Le 23 janvier a marqué un tournant dans notre combat avec le déploiement d’une armée de pelleteuses dans nos campagnes. Vinci ayant obtenu les dérogations pour pénétrer dans les zones protégées. Pour autant, il n’a pas encore gagné le droit de construire son joujou. Sur le terrain, des copains et copines s’activent. Rejoignez-les… rejoignez-nous !
Comme pour les précédents numéros, soutenir Béton & Biftons, c’est déjà en soi un acte de résistance. Nous avons besoin de garder la main sur l’information, de diffuser nos idées, nos certitudes. Écoulé à plus 10 000 exemplaires, notre dernière numéro a encore été un moment fort pour nous. L’accueil reçu et l’attente des personnes met la barre très haute. Pour poursuivre notre travail, vos dons sont plus que nécessaire. Merci de nous soutenir !
Béton & Biftons compte sur vous, vous pouvez compter sur lui !
PARTICIPATION FINANCIÈRE soutenir Béton & Biftons par vos dons c'est ici !

 

pour découvrir LE TROISIEME NUMERO c’est ICI

160920-capture-beton-biftons-numero1-p1

 

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone