Sur fond de GCO, de nouvelles élections municipales à Duttlenheim

En 2020, dans de nombreuses communes impactées par le GCO, plusieurs militants et militantes se sont engagé.es sur des listes pour défendre une municipalité clairement contre le Contournement Ouest de Strasbourg et ou pour aller contester le maire sortant ou équipe municipale se représente dont l’allégeance au projet ne passait pas. De cette bataille, les communes déjà connues par leur opposition au GCO ont vu la victoire d’une équipe dans la continuité de la précédente comme à Kolbsheim ou Breuschwickersheim, mais dans d’autres, des militants ont permis de renverser le maire sortant comme à Ernolsheim/Bruche, à Duppigheim et à Strasbourg.

A Duttlenheim, la liste menée et soutenue par de nombreux villageois opposés au projet d’autoroute de Vinci, voulu et soutenu par l’État et les collectivisées locales, avait échoué de peu… Sauf que “le Conseil d’État a définitivement annulé les élections dans cette commune proche de la future autoroute, en raison d’un tract polémique distribué le dernier soir et du faible écart de voix.

Il faudra recommencer les élections municipales à Duttlenheim, aux portes de l’Eurométropole. Fin janvier, le Conseil d’État a validé le jugement du tribunal administratif de Strasbourg du 17 septembre.

Réélu de justesse en mars, le maire sortant Jean-Luc Ruch (divers droite) avait fait appel. En vain. Les juges confirment une infraction au code électoral. Le conseil municipal du lundi 1er février a ainsi été annulé. En attendant une nouvelle élection, la préfecture du Bas-Rhin a jusqu’à la fin de la semaine pour désigner une commission spéciale qui gèrera les affaires courantes.

Rue89 Strasbourg, 03 février 2021

photo article : mobilisation à Duttlenheim lors des forages géothermiques, ici le 26 janvier 2017