GCO : Retour sur terres | REVUE DE PRESSE

Mardi 26 avril 2022, mobilisation des antis GCO dans le cadre de l’action nationale « Retour sur terres ».

A Strasbourg, le collectif GCO NON MERCI faisait parti d’une centaine d’associations ou comités à mener une trentaine d’action partout en France. Pour les opposants au GCO, cette journée de mobilisation a été l’occasion d’organiser le premier comptage des camions sur trois secteurs :
• l’A355 de contournement ouest de Strasbourg à Kolbsheim (D45) et Pfettisheim (D31)
• la M351 à la hauteur de Strasbourg-Hautepierre.

RETROUVEZ ICI, LA REVUE DE PRESSE SUR L’ACTION LOCALE :

– (presse TV) France 3 Alsace JT 12/13 et 19/20 – mardi 26 avril 2022

A Strasbourg, la mobilisation Retour sur terres avec les antis GCO fait l’ouverture du journal 12/13 et du 19/20 de France 3 Alsace. Replay à revoir ici 

– (presse TV) Alsace 20 JT du soir – mardi 26 avril 2022

“ Dès 6h ce matin et jusqu’à 20h, 3 équipes de bénévoles anti-GCO se sont mobilisés pour une opération de comptage de camion, bus,  car et camionnette entre Pfulgriesheim et Pfettisheim mais aussi sur la M45 entre Breuschwickersheim et Ergersheim et sur la M 351 à hauteur de Hautepierre. Les militants veulent ainsi collecter leurs propres données.

L’opération est organisée dans le cadre de la journée nationale dite « Retour sur Terres » qui vise à mobiliser contre la bétonisation des terres et les projets jugés polluants. En deux heures, plus de 120 camions se dirigeaient vers Strasbourg, c’est encore trop pour Bruno Dalpra, co-animateur du collectif GCO Non Merci, on l’écoute. “

– Le choix de la rédac’ :
3 équipes de bénévoles anti-GCO se sont mobilisés pour une opération de comptage de camion, bus, car et camionnette

– (radio) France Bleu Alsace – mardi 26 avril 2022 · par Antoine Balandra

“ Trop de camions en tout cas comptés à l’heure de pointe sur cet axe où seules les dessertes poids lourds locales sont désormais possibles, estime Bruno Dalpra, opposant farouche au GCO.

« C’est un trafic assez conséquent. Sur la M351 on est sur un trafic important avant le GCO et qui ne s’est pas amélioré avec le GCO » dit-il. « C’était un axe déjà saturé avant, et ce matin à l’heure de pointe cela n’a pas démenti, la file du bouchon remontait loin à l’horizon ». […] Beaucoup de monde donc sur cet axe, avec surtout beaucoup de voitures, d’automobilistes venus travailler sur Strasbourg. Preuve que le GCO n’a pas vraiment amélioré la circulation globale dans l’agglo répète Bruno Dalpra. “

– article numérique de France Bleu Alsace :
Strasbourg : les anti-contournement réunis pour compter les camions sur le GCO

– (presse papier) DNA – mercredi 26 avril 2022 · Pfulgriesheim · par P. K

“ Trois zones de pointages étaient prévues (Strasbourg, Pfulgriesheim et Kolbsheim). Trois figures emblématiques anti-GCO, Luc Huber, ancien maire de Pfettisheim, Jean-Daniel Zeter, ancien conseiller général du canton, et Jeanne Lang, une résistante de la première heure, se sont relayées de 8 h à 12 h sur le pont qui enjambe l’autoroute A355 sur la D31 entre Pfulgriesheim et Pfettisheim[…] « Les résultats confirment nos craintes »

– article numérique des DNA :
L’A355, « un couloir à camions », pour GCO Non Merci

La presse locale s'est intéressée à notre action de ce mardi (suite). Ici, toujours les DNA qui introduit : "Dans le…

Publiée par GCOnonmerci sur Mardi 26 avril 2022



– (presse papier) DNA – mercredi 26 avril 2022 · Kolbsheim · par David Geiss

« Le GCO est une vraie bombe à retardement » lâche Dany Karcher sur ce pont de la D45, surplombant l’A355 et jouxtant Kolbsheim. Cet opposant historique à l’autoroute est là depuis l’aube. Stylo et feuille en main, il comptabilise le trafic. La circulation bat son plein. Elle avoisinera sans doute les 6 000 poids lourds par jour ouvré affichés par le concessionnaire Arcos (voir DNA du 15/04). Mais pour les opposants, le pire est encore à venir. « C’est l’axe Nord-Sud européen, la nouvelle route de la soie. On est en plein dessus », observe à son tour Jean-Pierre Musser. Cet autre opposant craint que le GCO, « ce chaînon manquant » ne provoque « un appel d’air » et ne fasse qu’augmenter le trafic déjà existant. À vérifier. “

– article numérique des DNA :
Les militants anti-GCO sur le pont pour le comptage des camions

– (presse numérique) France 3 Alsace – mercredi 27 avril 2022 · par Sylvie Malal

“ Une quinzaine de volontaires du collectif GCO Non Merci ont passé la journée de mardi 26 avril à compter les camions sur la M35 et sur le nouveau GCO. Chiffres à l’appui, ils veulent montrer que le report de trafic ne se fait pas comme prévu par Vinci[…] « Pour moitié, des plaques d’immatriculations locales, mais donc aussi, 50% de poids lourds et semi-remorques avec des plaques étrangères ». Des véhicules qui en théorie n’auraient rien à faire sur cette portion de route désormais réservé aux dessertes locales. « Est-ce qu’ils vont faire des livraisons à Strasbourg ou est-ce qu’ils contournent la règlementation? On n’a aucun moyen de le savoir » reconnait Bruno Dalpra.“

– article numérique sur France Grand Est :
Eurométropole de Strasbourg : il y a toujours trop de camions sur la M35 pour le collectif anti-GCO

– (presse numérique) Vert – mercredi 27 avril 2022 · par Justine Prados

“ « Au lendemain de la présidentielle, on veut montrer que c’est par le local qu’on peut reprendre le pouvoir. Nous n’attendons rien du gouvernement, on sait que ce sont nos mobilisations qui font avancer les choses », argue Léna Lazare, chargée de mobilisation à Terres de luttes, auprès de Vert.

Blocage d’une ferme-usine dans le Tarn, comptage de camions dans le Bas-Rhin, simulation du procès de « l’élevage industriel » dans les Côtes-d’Armor, plantation de semis sur le terrain d’une future prison dans le Vaucluse… Au total, une trentaine d’actions ont été menées dans toute la France au cours de la journée. “

– article numérique à voir sur Vert :
Une journée de mobilisation dans toute la France pour soutenir les luttes locales contre les projets écocides

– (presse numérique) Reporterre – mercredi 27 avril 2022 · par Laury-Anne Cholez

“ À Strasbourg, le collectif GCO Non merci a entrepris une action de comptage de camions pour démontrer l’impact négatif du Grand contournement ouest, une autoroute payante inaugurée en décembre 2021 malgré une forte résistance locale. L’implantation d’une zone à défendre, la grève de la faim d’élus locaux et de nombreux recours en justice n’ont pas été suffisants pour stopper ce projet. Cette autoroute avait pourtant reçu sept avis défavorables d’organismes d’État pour atteintes à l’environnement jugées non compensables. “

– allez vers le site Reporterre :
Macron réélu, les luttes entrent en résistance

– (presse numérique) Ami Hebdo – jeudi 28 avril 2022 – PW

« La réalité depuis l’ouverture doit vraisemblablement se situer à moins de 10 000 véhicules », a réagi la direction du Collectif GCO Non Merci[…] « Nous ne sommes pas dupes. Le GCO reste une mauvaise solution pour répondre à de vrais problèmes. La (faible) part de trafic captée par le GCO ne saurait faire oublier les 140 000 véhicules qui continuent de circuler sur l’A35– estiment[…] GCO Non Merci – Finalement, le GCO, outre la destruction de terres et de milieux naturels déjà réalisée, est en train de générer de nouvelles nuisances [à l’instar de désagréments sonores comme en témoignent des riverains, NDLR], sans faire baisser de manière significative celles subsistant sur l’A35. Le jeu en valait-il la chandelle ? »

– aller vers le site de l’Ami-Hebdo :
Pour les anti-GCO, le compte n’y est pas



– (presse numérique) Ami Hebdo – jeudi 28 avril 2022 – PW

“ Malgré ces annonces, le scepticisme reste de mise du côté du Collectif GCO Non Merci. « Histoire d’avoir nos chiffres » comme ils disent, ses membres ont donc compté, ce mardi 26 avril, les camions empruntant l’A355 ainsi que la M351 à hauteur de Strasbourg-Hautepierre. Ce pointage a été organisé dans le cadre de “Retour sur Terres”, une journée d’action nationale initiée par une centaine de structures pour dénoncer et stopper des projets « destructeurs, toxiques et polluants ». Les anti-GCO n’excluent pas de procéder à d’autres comptages “

– aller vers le site de l’Ami-Hebdo :
Comment les anti-GCO ont pointé les camions ?


Le collectif GCO NON MERCI dans ses 10 solutions pour faire sauter les bouchons,
milite pour des mobilités douces et durables