Une nouvelle cabane anti-GCO inaugurée, symbole d’une détermination toujours présente !

Oui, la bataille pour faire entendre raison à l’État et à Vinci est dure !

Oui, il y a des pelleteuses dans nos campagnes.

Pour autant, Vinci n’a pas encore gagné le droit de construire son autoroute à péage.

Nous avons besoin de la mobilisation de chacune et chacun. C’est à nous de créer les conditions pour résister sur le terrain. Depuis le 23 janvier, des motivé-e-s s’activent. Chacun fait ce qu’il a à faire. La presse n’en parle pas forcément, nous, non plus ! Rappelons que le collectif est riche de la diversité qui le compose et que toutes les actions ne sont pas de notre fait. Cependant, ne croyez surtout pas que nous restons les bras croisés : “Nous sommes là, nous serons là !”

Oui, nous avons besoin de vous, de toutes celles et tous ceux convaincu comme nous de l’inutilité de cette autoroute qui ne résoudra en rien les problématiques que connaissent Strasbourg. Faites-vous connaitre, organisons-nous et ne laissons pas notre campagne disparaitre sous 24 km de goudrons et bétons qui appelleront inéluctablement à d’autres accaparements de terre.

UNE HUITIEME CABANE…

Samedi 4 février, nous avons inauguré notre huitième cabane anti-GCO sur la commune d’Eckwersheim, au pied du château d’eau. Malgré la pluie, l’accumulation des manifestations et actions depuis la fin de l’année 2016, vous avez répondu présent.
Cette cabane, symbolise notre détermination. Elle vient s’ajouter aux sept autres qui matérialisent sur un bassin de vie aux portes de Strasbourg où passerait le GCO. Le plus dur est devant nous ! De rappeler et nous ne cessons pas de le dire : “cette autoroute, si elle venait à voir le jour, sera à péage !”. Vinci et l’État oublient sciemment de mettre cet élément en avant. Bon nombre de nos détracteurs (et nous ne leur en voulons pas !) s’imaginent que le contournement Ouest de Strasbourg sera une autoroute gratuite. Ils s’imaginent que c’est le voisin de bouchon qui empruntera cette route, lui laissant plus d’espace et réduira son temps de trajet. C’est faux ! Vous seriez entre 91 et 86 % à continuer à venir sur Strasbourg avec un GCO. Ce n’est pas nous qui le disons, mais le rapport officiel remis en 2013. Dans ce cas, si l’impact sur le trafic est quasiment nul, posez-vous la question : « à qui profitera cette infrastructure ? » D’autant plus qu’aux heures de pointe, le péage sera plus élevé !

#GCOnonMerci Inauguration 8ème cabane anti-#GCO à Eckwersheim

#GCOnonMerci Inauguration 8ème cabane anti-#GCO à Eckwersheim

#GCOnonMerci Inauguration 8ème cabane anti-#GCO à Eckwersheim

Sur le terrain, les marches des cabanes vont se poursuivre. Rendez-vous dimanche 12 février à partir de 9h30 au niveau du nouveau cimetière de Griesheim-sur-Soufffel, proche de déchetterie, à proximité de la cabane anti-GCO (entre Griesheim et Pulfilgriesheim, sur la D64). Infos-événement ici.

RETROUVER L’ALBUM PHOTOS « INAUGURATION 8EME CABANE » ICI :
2017-0204 #GCO – Inauguration de la 8ème cabane anti-GCO à Eckwersheim

PARTAGERShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone