Allons fêter l’abandon de Notre-Dame-des-Landes le 10 février

Prévu bien avant l’annonce officielle d’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le mouvement des opposants avait acté en novembre dernier d’organiser un événement de première importance le 10 février 2018, date à laquelle la Demande d’utilité publique (DUP) du projet aura 10 ans et 1 jour.

Avec l’abandon acté, ils seront certains au soir du 9 février, que le projet est définitivement tombé par la non prorogation de la DUP.

Pour autant, il reste aux opposants à gérer l’après.

“Il y a la question de redistribution des terres : celles aux paysans-nes opposants historiques, des expropriétés, des néo-paysans qui ont envie de continuer à vivre sur les terres en friche qu’ils se sont certes appropriés mais avec lesquelles ils veulent construire un projet durable ; les 500 ha que la FDSEA du coin voudrait s’approprier pour créer de grosses fermes pour les exploitants qui ont vendu sans scrupule et qu’ils voudraient se rapproprier. La Conf, le collectif Les Copains ont un autre projet : faire venir des nouveaux paysans“, explique les Amis de la Confédération Paysanne d’Alsace, membre de notre collectif, sur leur site internet.

Elle nous invite à nous déplacer le 10 février et ajoute :

“Le Grand Est ne peut rester indifférent. Nous avons aussi nos projets inutiles, stupides, dispendieux : Cigéo et son centre d’enfouissement des déchets nucléaires ultimes, le GCO ( grand contournement ouest de Strasbourg, un autre cadeau pour Vinci.”

Ainsi, les Amis de la Conf Alsace et la Confédération paysanne vous propose d’organiser un bus pour rejoindre Notre-Dame-des-Landes le samedi 10 février avec un départ le vendredi 9 février au soir et un retour dans la nuit du samedi au dimanche 11 février. Départ de Strasbourg. Plusieurs arrêts programmés.

Retrouvez toutes les infos sur leur site ici

De leur côté, le collectif Alsace NDDL, également membre de notre collectif, propose à ceux qui ne souhaitent pas prendre le bus, de s’organiser en covoiturage. Pour cela, ils ont créé une page dédiée. Les infos sont ici.

Enracinons l'avenir

après l’annonce d’abandon