Macron évoque le GCO, dans un dossier qu’il ne connait pas…

Mardi 17 avril 2018, en marge de sa visite à Strasbourg, Emmanuel Macron s’est exprimé à demi-mot sur le projet de contournement Ouest de Strasbourg. Le Président dit souhaiter “voir commencer les travaux cette année”

Contrairement à ce qu’avance un média local, les militants opposés au GCO ne voient pas leur espoir être refroidi. Le Président s’exprime dans une posture politique, dans un dossier qu’il ne connaît pas, conseillé par des personnes qui lui apportent une vision tronquée de la réalité des enjeux. Aujourd’hui, les élus qui défendent le projet, sont dans une posture de principe.

Le GCO permet de contourner les problèmes pour Strasbourg, pas de les résoudre.

D’autres avant Emmanuel Macron, souhaitaient aussi voir les travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes commencer. On connait la suite. Pour nous, l’avenir s’inscrit toujours sans GCO et pour des alternatives, dont l’Ecotaxe, mais pas que. Nous ne lâchons rien.

RENDEZ-VOUS A LA PREFECTURE

Le collectif reste mobilisé. Nous appelons nos militants et sympathisants, ainsi que toutes celles et tous ceux qui sont en accord avec nous sur le déni de démocratie, ici sur la question du GCO, mais ailleurs également où le décalage entre les paroles officielles et la réalité du terrain sont de plus en plus flagrants, à se rassembler ce mercredi 18 avril à partir de 17h devant la préfecture à Strasbourg, comme nous le faisons depuis le 24 janvier.