Grand Hamster : comment il est illusoire de compenser la perte de la biodiversité

De nombreux scientifiques s’opposent au GCO. Les élus qui sont pour cette autoroute ne sont pas spécialistes, ils doivent se sentir bien seuls et avec quels arguments ?

Bonne question !

On le rappelle, des études du CGEDD (Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable) et de Atmo Grand Est prouvent respectivement que le GCO n’améliorera ni le problème des bouchons sur Strasbourg, ni la pollution de l’air en ville.

Nous proposons d’ailleurs de nombreuses autres solutions pour cela qui seraient bien plus efficaces.

Voici l’intervention d’Odile Petit, directrice de recherche au CNRS, qui a notamment travaillé sur le Grand hamster d’Alsace.

C’est le premier épisode de la série “GCO – Qu’en pensent les scientifiques ?”

 

GCO – Qu'en pensent les scientifiques ? Episode 1 – Odile Petit

De nombreux scientifiques s'opposent au GCO. Les élus qui sont pour cette autoroute ne sont pas spécialistes, ils doivent se sentir bien seuls et avec quels arguments ? Bonne question ! On le rappelle, des études du CGEDD et de Atmo Grand Est prouvent respectivement que le GCO n'améliorera ni le problème des bouchons sur Strasbourg, ni la pollution de l'air en ville. Nous proposons d'ailleurs de nombreuses autres solutions pour cela qui seraient bien plus efficaces.Voici l'intervention d'Odile Petit, directrice de recherche au CNRS, qui a notamment travaillé sur le Grand hamster d'Alsace. C'est le premier épisode de la série "GCO – Qu'en pensent les scientifiques ?"

Gepostet von Alsace Nature am Donnerstag, 25. Oktober 2018