Mobilités : de nouvelles extensions sur le réseau CTS

L’exécutif de l’Eurométropole affiche l’ambition de lancer d’ici 2025, des travaux ou des études pour cinq extensions du réseau de tram, deux lignes de bus à haut niveau de service et huit pôles multimodaux. Budget : 300 millions d’euros.
Développer les offres de mobilités pour permettre des alternatives à la voiture et ou en réduire son utilisation est important, notamment dans des solutions à réduire la pollution due au trafic routier.

DNA – Extrait – “Le conseil de l’Eurométropole de Strasbourg, qui se réunira ce vendredi 18 décembre, et aura à se pencher sur un vaste programme d’investissements en matière de transports en commun.

“[…] au-delà des subventions, la délibération qui sera soumise aux élus indique que le conseil s’engage à soumettre lesdits projets pour des subventions d’État mais aussi et surtout « affirme l’engagement de l’Eurométropole à réaliser ces projets d’ici à 2025 » — un engagement nécessaire pour solliciter les financements du gouvernement. Restera à savoir si les projets non retenus seront quand même réalisés.

Dans cette liste de projets, on trouve cinq extensions du réseau de tram, deux lignes de BHNS (bus à haut niveau de service), le renforcement d’une ligne de bus de rocade et huit pôles d’échanges multimodaux. Parmi ces projets, au moins trois extensions de tram, une ligne de BHNS, le renforcement d’une ligne de bus et plusieurs pôles multimodaux seraient effectivement lancés. Pour le reste, il s’agirait d’engager au moins les études.”

La volonté affiché par l’exécutif de l’Eurométropole de Strasbourg vient compléter un autre projet à l’étude sur le territoire : le réseau express métropolitain (REM), un « RER Strasbourgeois ».