GCO : LE DEBAT – Jeudi 23 novembre 2017

Quand :
novembre 23, 2017 @ 8:00 – 11:00
2017-11-23T20:00:00+01:00
2017-11-23T23:00:00+01:00
Où :
FEC - salle Léon XI
17 Place St Étienne
67000 Strasbourg
France

 

GCO : le débat
Jeudi 23 novembre 2017
20h – FEC salle Léon XIII – Strasbourg

Cette soirée appelle à la responsabilité et à la prise de conscience de la population alsacienne concernant le projet Grand Contournement Ouest qui pour ses détracteurs est sans utilité conséquente et pour ses défenseurs la seule solution aux problèmes de circulation routier à Strasbourg.

Les défenseurs de ce projet conviennent que si le GCO est une mauvaise solution, c’est néanmoins la plus efficace et affirment que si ce projet ne se réalise pas, l’Alsace s’effondrera.

Pour les défenseurs, le GCO « complétera le réseau routier existant de l’Alsace, essentiellement structuré en étoile autour de Strasbourg. Il permettra de réduire la congestion sur l’A35 en séparant le trafic local du trafic de transit, améliorant ainsi la sécurité routière et contribuant à l’attractivité du territoire » (Marc Bouron, ARCOS).

Pour les opposants, il ne ferait qu’accroître jour et nuit un trafic poids lourds entre le nord et le sud de l’Europe traversant l’Alsace de part en part à des conditions tarifaires plus avantageuses qu’en Allemagne au seul profit de Vinci. Il aggraverait considérablement la pollution. Ce tronçon payant ne serait en rien attractif pour les usagers pendulaires.

Les opposants au projet refusent le saccage de 300 hectares de terres fertiles au sein du Kochersberg quand ses défenseurs affirment qu’ils en restitueront 800 grâce à la densification.

Les détracteurs du projet estiment qu’il convient de repenser la philosophie des transports, créer un RER départemental et une écotaxe dissuasive pour les poids lourds, réhabiliter le ferroutage, améliorer les transports collectifs, promouvoir le covoiturage, développer le dernier kilomètre propre, rebasculer les crédits GCO sur des solutions pérennes et relocaliser la production agricole, conduiront plus utilement à réduire les nuisances et les bouchons, sans sacrifier des sites classés dans un val d’harmonie.

Pour les défenseurs du projet, la réalisation du GCO améliorerait la qualité de l’air, favoriserait l’emploi et serait productrice de richesses. Favorables à la transformation de l’A35 en boulevard urbain dans une deuxième phase, les défenseurs du GCO considèrent que sa réalisation est la condition indispensable pour travailler ultérieurement à la mise en place de certaines mesures défendues par les opposants au projet.

Un grand débat contradictoire est indispensable pour informer la population des positions en présence.

Le FEC vous y convie nombreux !

Participants :

◘ Francois GIORDANI
Président de l’Association des Usagers des Transports Urbains
de l’agglo. Strasbourgeoise (ASTUS) et de la FNAUT Grand-Est

◘ Jean-Jacques GSELL
Conseiller municipal de Strasbourg, président de l’office
de tourisme de Strasbourg et sa région

◘ Pierre PERRIN
Maire de Souffelweyersheim

◘ Luc HUBER
Maire de Pfettisheim

◘ Dominique Jacques ROTH
Psychanalyste, auteur

◘ Maurice WINTZ
Maître de conférences en sociologie, Directeur de l’Institut
d’urbanisme et d’aménagement régional, UdS

PARTAGERShare on Facebook21Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone