Municipales 2020 : « Ici, il y aura le plus gros bouchon d’Alsace »

A quelques jours du premier tour des municipales 2020, le collectif GCO NON MERCI a voulu faire le point des enjeux locaux vis-à-vis des communes impactées par le projet du contournement Ouest de Strasbourg, mais aussi des enjeux qui se jouent à Strasbourg dans une future assemblée eurométropolitaine qui aura à gérer la reconversion de l’A35 en boulevard urbain.

« Ici, il y aura le plus gros bouchon d’Alsace »

Le lieu choisi pour cette occasion ne s’est pas fait au hasard. Une dizaine de membres de notre collectif se sont retrouvés au niveau de la cabane anti-GCO à Ittenheim. « Ici, il y aura le plus gros bouchon d’Alsace », annonce Luc Huber, maire sortant de Pfettisheim, en pointant le chantier de la connexion de la RD1004 vers la future autoroute. Cet échangeur, couplé au péage, sera la seule sortie vers Strasbourg, à mi-parcours du GCO. Il aura pour conséquence de drainer un flux supplémentaire de véhicules sur l’axe Strasbourg / Saverne qui va nuire à la fluidité du TSPO.

« Il ne s’agit pas de promettre planter des arbres par millier pour faire de sa personne, une personne qui a comprise les enjeux climatique. »

La conférence de presse avait également pour objectif de relayer l’interpellation des candidats aux élections strasbourgeoise et eurométropolitaine au sujet du contournement que nous considérons climaticide. Dans notre tribune « Le bal des hypocrites », publié lundi sur notre site, il était important de remettre sur la place publique certaines vérités face à la vague écologique de récupération qui semble traverser la campagne de certain.e.s candidat.e.s. Il ne s’agit pas de promettre planter des arbres par millier pour faire de sa personne, une personne qui a comprise les enjeux climatique.

En exemple, nous prenons le vote du 15 octobre 2018, au conseil municipal de Strasbourg autorisant de vendre une forêt appartenant à la ville dans le secteur de Vendenheim, pour permettre ainsi le démarrage du déboisement à Vendenheim, et “dont certains nous promettent aujourd’hui de planter des arbres…”… Nous citons les noms des élus.

« Nous voulons des élus qui agissent et sachent mettre en action leur propos »

Dans cette tribune, nous interpellons aussi les candidats sur différents sujets dont leur positionnement pour l’abandon du GCO, la mise en place d’une écotaxe ou encore l’abattage d’arbres seulement en dernier recours.
L’Eurométropole comme les autres communautés de communes prennent le pas sur bon nombre de compétences communales. Bien choisir ses élus, c’est aussi influer sur les décisions futures, prenant en compte les enjeux d’aujourd’hui, qu’il soit climatique ou social. Nous voulons des élus qui agissent et sachent mettre en action leur propos et non faire de la politique spectacle à dire ce que l’on a envie d’entendre et agir en sous-main avec les lobbys dont leur intérêt général est d’abord de servir leurs actionnaires.

Bonne chance à tous nos camarades engagés dans ces municipales.

REVUE de presse :

https://c.dna.fr/politique/2020/03/11/les-anti-gco-interpellent-les-candidats