[REVUE DE PRESSE] Le GCO, ce champ de bataille médiatique

Les Dernières Nouvelles d’Alsace, dans un article paru dimanche 20 novembre dans leur édition de Strasbourg, évoquent la "bataille médiatique" que nous nous livrons avec la CCI et ARCOS. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir mit l’accent sur cette bataille.

LA PRESSE REGIONALE SE FAIT L’ECHO D’UNE BATAILLE MEDIATIQUE

Celui-ci a été ouvert par France Bleu Alsace, quelques jours plus tôt (c’était le 15 novembre), en évoquant la campagne de propagande lancée par la CCI « Oui au GCO. […] mettre enfin un terme aux embouteillages ! […] » que nous considérons mensongère dans le message diffusé : « c’est de la désinformation et c’est particulièrement choquant que cela soit fait avec de l’argent public », rapporte la radio en évoquant l’indignation de Stéphane Giraud, le directeur d’Alsace Nature.
France Bleu Alsace a ensuite fait parler d’elle le lendemain. Les journalistes ont demandé le retrait du ‘spot publicitaire radio’ lancé le 16 novembre pour deux semaines. Une demande acceptée par la Rédaction et dont Rue89 Strasbourg s’est fait l’écho jeudi dans un article intitulé Moins de bouchons ? Une pub de la CCI pour le GCO annulée par France Bleu Alsace. On y apprend également qu’une autre radio considère la CCI comme un "client ordinaire". Des propos qui ont particulièrement irrité plusieurs camarades de lutte dont le collectif Alsace NDDL. En réaction, ils ont lancé une opération de boycottet aussi : #opeGCOboycott – GCO tous perdants…
Le même jour, c’est au tour de France 3 Alsace de consacrer un sujet sur cette bataille média- tique. " La guerre du GCO fait rage en ce moment. Certaines affiches ont déjà été retouchées et le OUI a été remplacé par des NON ", peut-on lire dans leur article « GCO : la pub qui irrite les écologistes« . Voir le reportage ci-après :

MANIFS, CAMPAGNES DE COMMUNICATION, MAGAZINE, FANZINE, SITES INTERNET, … LA BATAILLE FAIT RAGE !

"Partisans et opposants au Grand contournement ouest de Strasbourg s’affrontent à travers manifestations, campagnes de communication, magazine, fanzine et sites internet. La bataille fait rage !" introduisent les DNA dans un article relativement complet sur le combat que nous menons pour faire entendre notre voie face à celle des partisans au projet GCO.
Extrait (première partie) – " Les opposants au projet d’autoroute (GCO ou A355 ) ont marqué un grand coup le samedi 15 octobre en réunissant entre 2 000 et 3 000 personnes et près d’une centaine de tracteurs dans les rues strasbourgeoises.
Et pas une semaine ne passe depuis sans qu’une manifestation n’ait lieu dans les communes concernées par le tracé. Surtout depuis que l’enquête parcellaire a débuté. Celle-ci aboutira aux expropriations nécessaires pour réaliser le chantier.
Les opposants montent en tension et en mobilisation. Ce qui ne plaît pas du tout aux partisans du GCO, Chambre de commerce en tête. (…) "
L’article évoque ensuite la campagne de propagande lancée par la CCI et les différentes réactions qu’elle a suscité. Évocation faite dans la première partie de cet article et que nous avions abordé dans un autre le 17 novembre : GCO. Publicité mensongère de la CCI : ça ne se passe pas tout à fait comme elle le voudrait.
photo (BMC) – DNA du 20/11/2016 – Béton & Biftons, la contre-propagande à ARCOS
photo (BMC) – Les DNA évoquent le fanzine Béton & Biftons, notre contre-propagande à ARCOS.
Dans cette bataille des médias, les DNA parlent aussi du site internet de la CCI et l’Automobile Club d’Alsace et du nôtre : " Les anti-GCO ont aussi leur site internet, depuis de nombreuses années. Il recense beaucoup de documentation en lien avec la procédure administrative et publie désormais, des appels aux actions et des comptes rendus. ". Nous avons aussi une pétition en ligne que vous trouverez ici.

Dans les boîtes aux lettres aussi

" Une autre bataille de com’ a lieu du côté des boîtes aux lettres des communes situées sur le tracé de cette future autoroute A355. ", écrit Olivier Claudon, l’auteur de l’article DNA.
Extrait (suite) – " En septembre en effet, Vinci a publié le premier numéro de Liaison(s) A355 , son magazine consacré au chantier. Il est distribué à 20 000 exemplaires dans les boîtes aux lettres des habitants concernés par le tracé. (…)
En réponse, des militants du collectif GCO non merci ! (les Bishnoïs) ont lancé Béton et Biftons , le fanzine des anti-autoroute. Imprimé à 10 000 exemplaires, le premier numéro a lui aussi été distribué en septembre dans les boîtes aux lettres des communes du tracé. On y trouve pêle-mêle, sur un ton militant et avec pas mal d’humour, un dézingage en règle du projet du groupe Vinci et de quelques figures emblématiques pro- GCO, ainsi que des éléments sur les différents recours, les manifestations et autres actions contre le projet.
« C’est une contre-propagande au journal de Vinci, explique Bruno Dalpra, l’un des membres du groupe chargé de la rédaction du fanzine. On essaie avec nos armes de contrer la propagande de Vinci ». Le fanzine sera publié tous les deux mois et un appel de fonds sera régulièrement fait pour en assurer le financement. (…) "
2016-1120_dna-gco-bataille-mediatique_1
photo (BMC) – La première page de l’édition Strasbourg des DNA du 20/11/2016 consacrée au GCO.

DÉFENDRE NOS IDÉES A UN COUT !

Le collectif se bat avec les outils modernes qui lui sont accessibles. La communica- tion fait parti des moyens à faire entendre ce que nous avons à dire. Pour nous, le GCO reste une mauvaise solution à de vrais problèmes puisque 86 à 91% des utilisateurs de l’actuelle A35 traversant Strasbourg continueront à le faire selon le rapport 2013 de la CGEDD.
Cette bataille a aussi un coût. Merci de nous aider à financer nos actions sur le terrain et dans notre communication.

 

 

 

PARTAGERShare on Facebook28Tweet about this on TwitterShare on Google+1Email this to someone