« L’intérêt Général & Moi » projeté pour la 3e fois !

Vendredi 21 octobre 2016, le Centre culturel de Vendenheim a projeté le film documentaire « L’intérêt Général & Moi » en deux séances : 16h30 et 20h15. C’est la troisième fois depuis avril qu’un village impacté par le projet GCO organise une soirée-débat autour de ce film sortie en salle le 1er juin. La première soirée, organisée par l’ADQV, avait eu lieu à Duttlenheim le 29 avril dernier. La deuxième, le 3 mai, s’est déroulée à Griesheim-sur-Souffel organisé par l’ADEVIE. Vendredi, c’est autour des Fédinois contre le GCO de soutenir l’initiative portée par le Centre culturel de Vendenheim.

A qui profite l’intérêt général ?

“A travers les histoires croisées de trois luttes contre des projets inutiles, coûteux et destructeurs (une autoroute, hélas déjà réalisée, un aéroport désormais nationalement connu, et une Ligne Grande Vitesse tout juste déclarée d’utilité publique), le film ” L’intérêt général et moi » démonte parfaitement les mécanismes d’une décision publique dévoyée : parodie de démocratie, montages financiers privilégiant les intérêts privés, mépris total du territoire et de ses habitants… L’alternance des témoignages, des animations pédagogiques et des respirations chorégraphiques permet à chacun de découvrir comment se décident aujourd’hui dans notre pays des investissements sans réelle utilité sociale.“ écrivait Françoise Verchère, co-présidente du Collectif d’élus Doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, sur le site du film… Tout est dit !
À qui profite l’intérêt général ?
Aux multinationales !
Le partenariat public et privé (PPP) sert à enrichir les actionnaires.
Différence entre l’égalité et légitimité .
Les procédures sont faites par et pour ceux qui les mettent en œuvre.
Les projets d’enquête publique sont soumis quand ficelés.
Pas de débat d’opportunité pour les grands projets.
Les résistances qui se mettent en place remettent en cause un modèle de société.
Le débat est lancé.
(…)

A qui profite le GCO ?

« Certainement pas à nous et encore moins aux automobilistes qui utilisent quotidiennement l’autoroute A35 traversant Strasbourg ! » pourrait-on répondre ! « Mais alors qui ? Vinci ? ». Au travers de la projection du film « L’intérêt Général & Moi », le but de la soirée était d’éveiller les consciences, comme cela avait déjà été le cas à Duttlenheim et Griesheim-sur-Souffel.
C’est Maurice Wintz, animateur du collectif GCOnonMerci et vice-président d’Alsace Nature et Pierre Schwartz, conseiller eurométropolitain de Vendenheim, qui ont assuré le débat. Ainsi, l’échange avec le public a été riche et passionné. Il a permis de défendre nos arguments sur la vision que nous portons du projet GCO et du rôle politique à nous l’imposer comme unique solution.
Les exemples pris dans le film sont parfaitement transposable à ce que nous rencontrons dans notre lutte. On se rend bien compte qu’il est important d’oeuvrer à faire changer la manière dont les décisions sont prises en matière d’aménagement du territoire. C’est donc à nous tous, d’influer pour que les politiques légifèrent et changent les règles établies afin de remettent l’intérêt général au coeur des projets. Un sacré chantier où l’importance de la Convergence des luttes prend tout son sens.
PARTAGERShare on Facebook14Tweet about this on TwitterShare on Google+1Email this to someone