« La révolte des arbres » : succès et espoir contre Vinci, l’Etat et leur monde.

Les 29 et 30 avril dernier, sur la commune d’Ernolsheim-sur-Bruche, dans le parc aux pieds du château de Kolbsheim entre Bruche (rivière) et canal de la Bruche, dans un espace de nature exceptionnel à 15 minutes à vol d’oiseau du centre de Strasbourg, les opposants au projet Vinci ont organisé leur deuxième édition du festival du Bishnoï.
« La révolte des arbres », titre donné à l’événement et inspiré du Seigneur des anneaux, se voulait être un week-end festif et militant contre le projet très controversé du contournement ouest de Strasbourg.
2500 personnes ont pu rencontrer les nombreuses associations présentes pour discuter des questions liées à l’environnement et en particulier des conséquences désastreuses qu’auraient un GCO sur l’accessibilité à Strasbourg, sur la pollution et l’accaparement des terres… Ressortit d’un vieux chapeau – le projet est né au siècle dernier, au début des années 1970 – il n’a pas d’autre but que de satisfaire les actionnaires de VINCI!
Malgré le sinistre d’une telle situation, la joie et la bonne humeur furent contagieux sous le soleil printanier : concerts, spectacles, jeux, balades guidées et tartes flambées… que du vrai!… Ont été, durant deux jours, le panache de celles et ceux venus s’évader dans un havre de paix menacé.

« Non, Vinci n’a pas encore gagné le droit de construire son autoroute à péage » – une phrase que nous ne cessons pas de répéter depuis des semaines. « Se mobiliser à du sens ! » Tel est le message que nous voulons véhiculer en nous appuyant sur d’autres exemples comme celui de Notre-Dame-des-Landes où les travaux préparatoires ont été réalisé à 80% et aujourd’hui bloqué par une occupation du terrain et une guérilla juridique exceptionnelle. Notre « ennemi » est commun : VINCI ! Au-delà du concessionnaire-constructeur, c’est l’attitude irresponsable de l’état qu’il est aussi important de pointer du doigt, là où la Région a systématiquement ignoré nos propositions alternatives. De rappeler, toujours et encore que nous ne sommes pas uniquement dans une opposition de principe.
Le week-end festif et militant était l’occasion de montrer tout cela, notamment au travers des stands du village Convergence.

Les remerciements ici – La victoire n’appartient qu’à ceux qui savent garder la foi dans leurs idéaux ! Nous ne lâchons rien!

2017-0429-30 #GCO La Révolte des Arbres 29-30 avril 2017

REVOIR EN IMAGES – De l’installation au dimanche soir… – GCO NON MERCI 2017

PARTAGERShare on Facebook125Tweet about this on TwitterShare on Google+2Email this to someone