BON A SAVOIR : NON, le trafic routier ne diminuera pas avec le GCO !

La croyance largement répandue des biens fondés du contournement Ouest de Strasbourg d’alléger de façon conséquente le trafic routier avec sa mise en service et donc, d’améliorer la qualité de l’air, est tenace. Pourtant, les chiffres de trafic constatés en 2013 dans le rapport du CGEDD (1), puis estimés pour 2021 par le CEREMA (2), établissement public et ex-CETE, sont consternants :

le total des comptages circulant entre, au nord l’A35 de Vendenheim et, au sud la Vigie, incluant l’A351 (Hautepierre) et l’avenue du Rhin, passera de 580 900 véhicules à 613 700, soit une augmentation de près de 32 800 par jourles quantités estimées pour 2021 tiennent compte de la circulation sur l’A355 à venir (GCO) et sur la rocade Sud (en cours de réalisation).

Le concessionnaire-constructeur VINCI/ARCOS, par un fléchage adéquat, veut faire de l’axe de Hautepierre (A351) l’entrée principale vers Strasbourg. En conséquence, cet axe (Saverne-Strasbourg) subira au niveau d’Ittenheim, un regain d’activité alors qu’il est déjà saturé matin et soir.

Trafic moyen sur les axes autour et dans la traversé de Strasbourg – source : ecocitestrasbourg.org 2013

AUGMENTATION DES NUISANCES

Au lieu de régler les problèmes du trafic routier au niveau de Strasbourg, le GCO va générer de nouvelles nuisances à une situation déjà chaotique.
AU NORD : en amont de Vendenheim en déplaçant les bouchons au niveau de Cronenbourg vers l’échangeur nord du GCO en saturant les axes en provenance de Brumath et de l’A35 sur l’axe de Strasbourg-Lauterbourg.
AU SUD : en amont d’Innenheim en déplaçant les bouchons au niveau de la Vigie vers l’échangeur sud du GCO en saturant l’A35 sur l’Axe Colmar-Strasbourg et l’A352 sur l’axe Molsheim-Strasbourg.
A Ittenheim : l’échangeur-péage d’Ittenheim va reverser un flux de véhicules du GCO vers l’A351 (Hautepierre) qui aura pour conséquence d’augmenter le trafic et de saturer l’axe de la N4 jusqu’à au moins Wasselonne.

Selon le rapport 2013, au meilleur des cas, le GCO pourrait absorber jusqu’à 14% du trafic actuel. Hors, ce trafic n’est pas uniquement un déplacement Nord-Sud ou Sud-Nord.

A QUOI SERT LE CONTOURNEMENT ?

Au regard de ces éléments, les utilisateurs de l’actuelle A35 traversant Strasbourg en provenance du Nord, Sud et Ouest, ainsi que les Strasbourgeois doivent comprendre que le GCO ne règle ni les bouchons, ni la pollution. Pire, au lieu de réduire le trafic, celui-ci devrait augmenter. Dans ce cas, à quoi sert le contournement ? A qui profit-il ?

UNE OPPOSITION DE BON SENS

L’opposition au projet n’est pas une opposition de principe. Nous ne sommes ni des bobos, ni des écolos voulant revenir au moyen Âge. Le GCO est une arnaque. C’est en agissant directement sur le trafic (autos – camions) qu’il est possible de réduire de façon significatif les bouchons et pollution. Pas en construisant une nouvelle route. Nous avons travaillé sur des alternatives que nous avons regroupées dans un livret. Ce document est une base de réflexions sur des solutions que les autorités nous refusent d’étudier, alors que certaines propositions pourraient être mises rapidement en oeuvre. Pour cela, il faudrait une réelle volonté politique qui n’existe pas aujourd’hui, préférant tromper les habitants de l’Eurométropole Strasbourg en leur faisant miroiter une requalification de l’A35 surréalistes bon pour eux et leur santé… en réalité, surtout profitable à Vinci et consorts !

(1)- Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable
(2)- Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement
PARTAGERShare on Facebook257Tweet about this on TwitterShare on Google+2Email this to someone